A l’heure où les constructeurs français abandonnent les berlines 5 portes, les Allemands les remettent à la mode, Audi et BMW en tête. Astuce, ils les présentent comme des coupés en plus pratique, comme avec la nouvelle 428i Gran Coupé, ici en transmission intégrale xDrive…

Technique

Basée sur la Série 3, la Série 4 en diffère par sa carrosserie, plus basse et effilée. La Gran Coupé conserve les dimensions de la 2-portes mais s’alourdit de 65 kg. En effet, elle dispose d’un hayon, ce qui suppose de compenser par des renforts la perte de rigidité induite par l’ouvrant arrière très large, surtout qu’il est ici motorisé électriquement (de série). La transmission intégrale xDrive ajoute encore 70 kg dans la balance, ce qui porte le poids total de cette 428i à 1 580 kg.
Pour tracter cette masse somme toute raisonnable (une Audi A5 2.0 TFSI Sportback quattro pèse 1 610 kg), la 428i s’en remet à un 4-cylindres de 1 997 cm3 alimenté par injection directe et gavé par un turbo à double entrée. En ressort une puissance de 245 ch disponible entre 5 000 et 6 500 tr/min, pour un couple maxi de 350 Nm intervenant dès 1 250 tr/min et perdurant jusqu’à 4 800 tr/min.

P1030377

Qui dit xDrive dit boîte automatique, ici une ZF, dont on connaît les grandes qualités. Malgré ses 8 rapports, elle ne peut empêcher la 428 de consommer moins de 6,8 l/100 km, donc d’émettre 168 g/km de CO2, soit un malus de 2 200 €.
Heureusement, avec un 0 à 100 km/h exécuté en 5,9 sec et une vitesse maxi limitée électroniquement à 250 km/h, la 428i xDrive promet de belles performances. Mais comment cela se traduit-il sur route ?

Au volant

Quel est l’intérêt de la série 4 Gran Coupe ? disposer d’une meilleure habitabilité arrière, d’un coffre plus accessible, d’une banquette rabattable et plus de volume. En pratique, il y a de la place, sauf pour les grands (>1,80 m) à l’arrière. La voiture est très séduisante, élancée, surtout grâce aux portes sans encadrements comme sur un coupé. A l’intérieur, le tableau de bord est similaire à la série 4 de base. La finition est dans l’ensemble très réussie, malgré les vis apparentes sur la casquette du compteur. Autrement, la position de conduite est parfaite.

P1030384

Côté moteur, la sonorité est travaillée et le bruit assez sympathique. Cela dit, la première impression dynamique est mitigée, la direction se révélant trop légère et inconsistante, mais relativement précise. Heureusement, en ligne droite, le moteur est performant : souple, vigoureux à mi-régime et prend 7 000 tr/min. La boîte automatique ZF à 8 rapports est très réussie, vive et judicieuse dans ses changements de rapports mais il subsiste un délai à la ré-accélération désagréable.
En courbe, la direction ainsi que le train avant sont précis : les cardans apportent un surcroît de guidage. Sinon, le châssis est bien équilibré, sous-vireur à la limite. En sortie d’épingle, en mode Sport +, ESP débranché, si on met pied au plancher avant le point de corde, pour compenser la latence de la mécanique, on peut faire survirer la caisse de façon sympathique malgré les 4 roues motrices.

Malheureusement, en usage normal sur autoroute, la suspension est vraiment trop ferme, ça secoue tout le temps. Les jantes de 19 pouces sont selon moi à blâmer. Pour sa part, la consommation reste raisonnable vu la puissance et l’usage qui est fait de la voiture. Par ailleurs, rien à dire de négatif sur le freinage, puissant et suffisamment endurant. En conclusion, châssis apparaît trop sportif vu le moteur, aussi, préférez les jantes de 18 pouces.

bmw-428i-gc

Face à la concurrence

C’est mieux dynamiquement qu’une Audi A5 Sportback, et moins cher malgré une finition supérieure (Luxury). La BMW s’affiche à 55 800 € dans cette finition, soit à peine 1 000 € de moins qu’une A5 Sportback 2.0 l TFSI de 225 ch. Toutefois, le confort de la Gran Coupe laisse à désirer.

P1030366

Pour le reste

A moins d’aller fréquemment au ski, le xDrive ne s’impose pas, la 428i GC se révélant naturellement saine et bien équilibrée.

S.S

Essai BMW 428i GC xDrive, pour le look
Caractéristiques Moteur : 4 cylindres, 1 997 cm3, CO2 : 159 g/km Puissance : 245 ch à 5 000 tr/min, Couple : 350 Nm à 1 250 tr/min, 0 à 100 km/h : 5,8 sec (constructeur) Vitesse maxi : 250 km/h, Prix de base : 55 800 €, En vente : Maintenant
MOTEUR80%
COMPORTEMENT80%
QUALITE & DESIGN85%
CONFORT & PRATIQUE70%
EMOTION70%
LES +
  • Châssis rigoureux
  • Moteur performant
  • Ligne
LES -
  • Inconfort (jantes 19")
  • Détails de finition
  • Direction peu communicative
77%Note Finale
Note des lecteurs: (24 Votes)
67%

Une réponse

  1. Ferny

    19″ = RFT obligatoire
    Il est toujours possible de compenser en confort par l’option suspension adaptative.
    Le 17″ sur cette voiture, c’est esthétiquement dommage…

Laisser un commentaire