Test Goodyear EfficientGrip Performance

Test Goodyear EfficientGrip Performance

Ce pneu été HP, dévoilé au Salon de Genève, est la grande nouveauté cette année chez Goodyear. Il vise le cœur du marché des compactes (Golf, Mégane, Série 1…). Goodyear le présente comme une véritable nouveauté, en rupture par rapport à la dernière génération EfficientGrip. Le but avoué est de prendre de l’avance sur les concurrents sur les critères d’étiquetage, qui ont bouleversé le marché du pneu de remplacement.

Nous sommes sur le circuit de Mireval près de Montpellier.  Il fait froid et beau. Le show Goodyear commence. Le pneu présenté obtient 67 dB pour le bruit au roulement, A pour l’adhérence sous la pluie et B pour la résistance au roulement, ce qui le place parmi les mieux notés du segment. Performance d’autant plus remarquable que Goodyear propose ce pneu dans un éventail très étendu de dimensions (un total de 39 allant  de 14 à 18 pouces) et ce sans grande variation de performances. L’équipe marketing enfonce le clou: Les magazines référence allemands Auto Zeitung et ADAC Motowelt qui testent les pneus sur 15 critères, le placent dans les Top 3 des meilleurs pneus de sa catégorie. Enfin l’équipe de R&D de Goodyear présente les technologies qui permettent au pneu de progresser sur 50 critères d’évaluation.

5 critères? 15 ? 50 ? De quoi parle t-on ? Comment mesurer objectivement les performances d’’un pneu ? Comment le consommateur peut s’y retrouver ?

Un petit retour en arrière s’impose. Depuis que les normes d’étiquetage sont devenues obligatoires, les fabricants sont obligés de sortir des gammes de pneu qui obtiennent au minimum des notes de C ou B. En dessous, l’automobiliste prend vraiment des risques de sécurité et l’image de la marque est dégradée. Démonstration à Mireval : Sur une route mouillée on lance à 80km/h une Golf chaussée en pneus chinois discount, notés D pour l’adhérence pluie. Elle met 12m de plus pour s’arrêter que la même Golf chaussée en Goodyear. C’est à dire qu’elle roule encore à 30km/h quand la Golf en Goodyear est déjà à l’arrêt. Conclusion N°1 : Acheter des pneus pas chers et mal notés est une vraie mauvaise idée, surtout si on tient compte de la surconsommation en carburant engendrée par la résistance au roulement plus élevée qui annule vite l’économie à l’achat. A dimension égale, un mauvais pneu en résistance au roulement peut consommer facilement 0.5l par 100km en plus, faites le calcul sur 15.000 km annuels et vous verrez que l’économie du pneu chinois est vite compensée par le surcoût à la pompe.

Essai Goodyear EfficientGrip Performance

Résistance au roulement Pneu Chinois vs Pneu Goodyear sur une pente à 3%

Mais la vraie surprise de cet essai c’est de voir que deux pneus de notes équivalentes peuvent délivrer des performances radicalement différentes. Goodyear en fait la démonstration sur un test d’aquaplaning. Le Goodyear EfficientGrip performance est testé contre l’excellent Michelin Energy Saver+. Les deux pneus sont étiquetés BA. Sur la piste mouillée de Mireval, les deux Golf sont lancés à 80 km/h dans un virage à rayon constant puis traversent une masse d’eau sans changement de braquage, ce qui déclenche l’aquaplaning. En sortie de virage,  le Goodyear a perdu 3.4m de rayon de courbure post aquaplaning alors que le Michelin a perdu 4.6m.

Le test de conduite sur le mouillé à bord d’une Mercedes classe A confirme les comportements différents de ces deux pneus. En attaque de virage et en freinage ils sont à peu près équivalents. En revanche, poussé en limite, le Michelin sous-vire beaucoup plus tôt et plus abruptement que le Goodyear. En accélérant en sortie de virage, il patine et déclenche tout de suite l’antipatinage. Donc malgré des notes équivalentes le caractère de ces pneus varie considérablement.

essai Goodyear EfficientGrip Performance

Essai Mercedes classe A chaussée Goodyear EfficientGrip Performance vs Michelin Saver+

Conclusion N°2 : La note européenne ne raconte pas toute l’histoire d’un pneu. Il y a bien d’autres paramètres à prendre en compte : Par exemple les 15 critères du TUV et utilisés dans les bancs de test des magazines avec mesures à la clé y compris la résistance à l’usure kilométrique (les tests les plus coûteux à mettre en oeuvre).  Les manufacturiers, quant à eux, travaillent beaucoup plus de paramètres (50 dans le cas de Goodyear) dans leur essais de développement pour mesurer et benchmarker leurs performances. D’où l’approche 5/15/50 pour véritablement étalonner un pneu.

Essai sec Goodyear EfficientGrip Performance

Essai sur circuit sec du Goodyear EfficientGrip Performance

Troisième et dernier atelier. Sur une mesure globale de temps sur circuit sec, ce pneu gagne 2s5 au tour par rapport à son prédécesseur.  Pour un pneu tourisme milieu de gamme ce n’est pas forcément un critère décisif, mais cela prouve au moins que l’EfficientGrip dernière génération progresse sur ses capacités de freinage, d’accélération et de tenue en courbe. Conclusion N°3 : Ce Goodyear EfficientGrip Performance s’installe d’emblée parmi les meilleurs de sa catégorie. C’était déjà un best-seller avant.  La progression de ses performances sur le mouillé en font le pneu à battre du moment.

Essai: Goodyear EfficientGrip Performance
Performance80%
Ressenti75%
Qualité Prix85%
80%Note Finale
Note des lecteurs: (350 Votes)
0%

5 Réponses

  1. yome

    un peu de lumiere dans le sombre milieu des pneumatiques. très bien que Speedfans contribue à donner des chiffres et de vrai comparo et informations!
    J’ai néanmoins une petite remarque a faire. j’ai remarqué que continental finissait souvent premier au classement de vos comparo et que les essais avaient lieu sur le circuitd’essais continental… les des ne seraient il pas un peu pipé? je ne remets pas en cause les mesures d’EVO ni son indépendance mais joué a domicile c’est plus facile.

  2. MIKI

    Sur mon RCZ j’avais d’origine les continental contisportcontact 3 et ben franchement j’en ai était vraiment déçu! Les flanc beaucoup trop mou à mon goût ce qui provoquais de drôle de réaction sur au niveau du train arrière dans les longues courbe et ben certain rond point pris assez vite!
    Depuis je suis passé au Michelin Pilote Super Sport et franchement c’est le jour et la nuit! Direction bien plus précise et plus de ressenti, grip phénoménal et la voiture bien plus stable en courbe! Bref je ne reviendrais plus en arrière! Surtout qu’après un petit passage au Nürburgring ma conforté dans mon choix vu le nombre de grosse voitures qui en sont montées!

  3. Lefay

    J’ai un crv Honda monté avec des pneus dunlop grantrek …une catastrophe sous la puie. Je viens de faire installer des goodyear efficient grippe très bon pour la pluie mais une catastrophe pour le bruit de roulement que ces pneus ont…. Dégouté.

  4. sebastien

    D’origine j’avais des michelin sur mon Auris hybride, depuis que j’ai mis des Goodyear la voiture estplus confortable et les pneus s’usent moins, sous la pluie aussi les Goodyear sont plus sûrs que les michelin.

Laisser un commentaire