Audi a peut-être le vent en poupe, mais le vent dans le casque, ça n’est pas mal non plus. Ainsi, les Spyder se multiplient chez le constructeur aux anneaux. La R8 V8 a désormais sa déclinaison sans toit, tout comme la V10. Et ça n’est pas fini, la petite sœur de la supersportive Audi – la R4 – devrait elle aussi se risquer au topless.
En effet, il semblerait qu’Audi prévoit pour le Mondial de Paris un concept e-tron découvrable basé sur celui présenté début 2010 à Detroit : souvenez-vous le petit ‘itrone’, tout de bleu (photos), esthétiquement très séduisant, partageant sa plateforme avec la Bluesport de VW, et préfigurant le futur petit coupé Audi R4. A paris, fin septembre 2010, il devrait avoir perdu une partie de sa carrosserie sans doute au profit d’une capote. Un concept qui pourrait être présenté avec une motorisation électrique (resterait donc e-tron) même si sa probable déclinaison en série privilégiera les motorisations plus classiques, thermiques à quatre cylindres. Tout comme le futur petit coupé R4. Ce concept attendu pour le Mondial annonce ainsi qu’une déclinaison découvrable de cette R4 est bien dans les cartons.
La gamme Audi n’en a donc pas fini de grandir. Dans le cas d’un coupé sport ou de sa déclinaison Spyder, ça n’a rien pour nous déplaire. On attend donc un petit roadster chez VW, un autre chez Audi, sans oublier Porsche qui sur la même plateforme, pourrait bien présenter lui aussi dans les années à venir un petit modèle plus compacte que le Boxster. Compactes, légers, économiques, un bon moyen de baisser ces satanées émissions de CO2, plutôt que de proposer toujours plus de pachydermes hybrides.

 

Laisser un commentaire