Si le lieux de la présentation officielle de la supercar italienne demande encore confirmation officielle (Detroit ? Genève ? Shanghai ?), Ferrari vient de livrer de nouveaux détails concernant la belle. Et de mettre en lumière notamment quelques données intéressantes sur le plan technique… Sans évidemment tout révéler encore pour en garder sous le pied.Initialement la monoplace de F1 (2011) avait aussi été baptisée F150. Jusqu’à ce que Ford ne mène son nez dans l’affaire et n’oblige la marque italienne à revoir sa nomenclature. Nul doute que là aussi Ferrari sera invité à revoir sa copie.

Pour le reste, Ferrari livre donc de nouveaux détails sur la future héritière de l’Enzo. Et si le nom actuellement connu fait référence à la F1, le sport auto demeure très présent dans la conception, la mise au point et les technologies de la supercar.

Ainsi nombre de points ont été étudiés et validés dans ce souci entre la monocoque en carbone ou l’implantation des batteries et réservoir derrière l’habitacle. Au niveau mécanique, pas une surprise mais une confirmation puisque la supercar sera notamment animée par le V12 6,3 l de 740 ch (F12 Berlinetta ) jumelé à un système de typer Kers et baptisé Hy-Kers. Le tout pour une puissance combinée de ? Ferrari ne chiffre pas ce point. Fibre de carbone et kevlar seront généreusement employés pour permettre à la belle de revendiquer le poids le plus contenu possible. Mais le poids n’est pas non plus encore chiffré définitivement.

Le gabarit est en revanche chiffré avec une hauteur de 1,21 m pour 2,65 m d’empattement soit des données similaires à une 458 Italia ce avec un V12 contre un V8. Ferrari confirme aussi que le siège sera produit sur mesure avec un pédalier réglable. Enfin, les pédales seront implantées au même niveau que l’assise. Voici donc pour les dernières informations officiellement connues. On se rapproche de plus en plus du lever de voile !

Source et images : Ferrari.

3 Réponses

  1. Japman

    Vivement la suite, mais sans vouloir être rabat joie d’un point de vue esthétique elle ressemble énormément à un FXX (C peut être fait expret que le mulet ressemble a une FXX) mais j’ai l’impression qu’une fois les lignes dégagées nous n’ayons pas de réel surprise.
    Ce qui n’enlèvera rien a son potentiel et son efficacité qui eux sont apparement plus prometteurs !

    • Speed

      Ce n’est qu’un « mulet » de développement, » rafistolé » avec plein de pièces de 458 Italia pour les pièces, notamment de carrosserie et optiques de phare, qui n’existe pas encore en forme définitive!!!

Laisser un commentaire