Les juteux départements personnalisation ont le vent en poupe chez toutes les marques premium surfant tout en haut de la vague du haut de gamme. Anticipée lors du salon de Francfort, l’offre Tailor Made est désormais officialisée par Ferrari. Au programme ? Tout ou presque ce que le client exigera, Ferrari fera. Et pour guider le client dans ses choix de sur mesure, un designer personnel l’accompagnera durant tout le projet, du début à la livraison de son auto.

Ainsi, les clients seront invités à Maranello dans le cadre du programme de Tailor Made et y trouveront un espace dédié que Ferrari présente tout simplement comme « un studio de haute couture » offrant un impressionnant éventail d’échantillons de matériaux, de couleurs, d’accessoires, de finitions, etc. Et pour anticiper déjà sa commande, le client pourra l’appréhender grâce à la magie du numérique.

Si Ferrari et ce département de personnalisation ultime entendront alors répondre à toutes les demandes du client (sans qu’on sache clairement si une limite sera fixée pour ne pas trahir l’esprit du cheval cabré), la firme de Maranello précise que trois collections plus particulières seront déclinées.

Ainsi l’offre Scuderia se veut, comme son nom l’indique, un hommage à la piste et donc une liste de possibilités orientées dans cette philosophie. On retrouve par exemple des garnitures en fibre de carbone, du cuir caoutchouté, de l’Alcantara, kevlar, et autres accessoires, liste non exhaustive. L’offre Classica s’articule autour des styles GT de la marque, contemporaines ou clin d’œil aux plus historiques, entre cuir vintage, cachemire, laine, velours, couleurs pastels et rayures ou autre éléments en chrome. Enfin le programme Inedita, il laissera encore davantage de libertés quant à la combinaison entre matériaux, livrée, finitions, accessoires, etc, etc.

Voilà donc comment le programme de Tailor-Made s’inscrit assez clairement dans longue tradition de Maranello qui débutait dans les années 1950 et 1960, période déjà qui voyait les clients personnaliser leur voiture. Espérons juste ne pas progressivement découvrir trop d’horreurs. Enfin, le client est roi et s’il aligne les zéros sur le chèque…

Source : Ferrari.

Laisser un commentaire