Le hasard fait bien les choses ou l’annonce tombe pile au moment opportun, faites votre choix. Alors même que la production de la nouvelle 911 s’annonce de manière imminente, Porsche annonce le lancement d’un nouvel atelier de peinture au sein de l’usine de Zuffenhausen à Stuttgart. Cet atelier high tech servira également à la doublette Cayman/Boxster.

Pour sortir de terre cet atelier dernier cri et le concevoir, Porsche annonce avoir aligné un investissement de 200 millions d’euros. Plus en détails, on apprend que le bâtiment affiche dans son ensemble une longueur de 192 m pour une largeur de 52 m. Selon le géant allemand, l’une de ses caractéristiques marquantes réside dans un procédé inédit que celui électrostatique devant supprimer toutes les coulures.

Porsche va plus loin encore indiquant que la société Eisenmann s’est imposé comme l’un des partenaires fournissant par exemple le système de pré-traitement. Notons aussi le « côté vert » du bâtiment. Qui a hurlé greenwashing ?!

Sur ce point le constructeur allemand avance que 70% de l’air (davantage que les obligations légales en vigueur) recircule à l’intérieur du processus de peinture. Dans le même temps, l’air rempli de solvant est purifié ce grâce à un système de filtre humide.

C’est donc sur une seule chaîne que la peinture extérieure et intérieure du châssis sera réalisée. Porsche avance aussi un processus plus rapide et un nouveau système, plus efficace, de convoyage des châssis et des carrosseries tout comme un système de séchage encore optimisé.

Source : Porsche.

Laisser un commentaire