Existerait-il une malédiction frappant en ce moment les supersportives et autres supercars ? On peut s’interroger (au second degré, évidemment). Vous vous souvenez la récente sortie de route de cette Ferrari Enzo lors d’une compétition se disputant de l’autre côté de l’Atlantique ? Et bien cette fois c’est une Nissan GT-R qui a terminé sa course de la plus humide des manières. Lourde restauration à prévoir…

Cette fois, la scène n’a pas été tournée outre-Atlantique mais filmée aux Pays-Bas. La sortie de route de cette Nissan GT-R s’est déroulée après une épreuve de la compétition Adac Masters.

Visiblement le conducteur de Godzilla était encore sous l’influence de la course ou, pire, sous l’influence de produits divers et variés (mais prohibés, vous avez compris ce dont nous parlons). Résultat ? Une sortie de route et une baignade improvisée. Les circonstances de l’accident demeurent encore floues (abus de launch control totalement non maîtrisé ?!).

A la vue de cette vidéo, je souris me remémorant une scène d’un certain film : si je vous dis notamment Luke Skywalker, X-Wing, marécage, plate Dagobah et maître Yoda, vous voyez ? De la force à une grue, il n’y a qu’un pas… Quant à la GT-R, direction l’atelier du coin ou le réparateur agréé pour sauver ce qui peut l’être.

[youtube id= »http://www.youtube.com/v/FYb-6L12Y9c?version=3&hl=fr_FR » width= »600″ height= »350″]

Laisser un commentaire