Lamborghini continue de décliner la petite Gallardo à Francfort avec une nouvelle déclinaison dont le nom bat des records de longueur. 

La Gallardo LP 570-4 Super Trofeo Stradale (ouf !) s’inspire donc très largement de sa soeur disputant le Blancpain Super Trofei avec un look toujours plus agressif : aileron gigantesque et réglable, spoiler avant encore plus proéminent, jantes spécifiques, capot moteur ou rétroviseurs en carbone etc…

Mais une fois ces artifices d’apparat découvert, le reste laisse dubitatif. Avec 1 340 kg, la Gallardo Super Trofeo Stradale ne gagne pas un gramme par rapport à une Superleggera. Et comme elle sont toutes les deux équipées du même V10 5.2 de 570 ch et 540 Nm, les performances permettent de remettre en question le titre de ‘Lamborghini la plus extrême’ qu’annonce la Stradale : le 0 à100 km/h est effectué en 3,2 sec sur les deux modèles, mais la Super Trofeo perd 0,2 sec sur le 0 à 200 km/h (10,4 sec) et 5 km/h en vitesse de pointe avec 320 contre 325 km/h. Ne soyons cependant pas trop mauvaise langue, ces changements sont liés à une aérodynamique plus importante, signifiant également des vitesses de passage en courbe probablement améliorées.

Destinée à la piste, donc, la Lamborghini Gallardo Super Trofeo Stradale pourra être équipée en option de disques carbone-céramique, d’un arceau cage, de harnais 4 points et d’extincteurs.

L’habitacle se part dans tous les cas d’alcantara et de carbone, alternant noir et rouge afin de rappeler la couleur ‘Rouge Mars’ exclusive de la carrosserie.

Limitée à 150 exemplaires afin de célébrer les 150 ans de l’unification italienne, la Gallardo Stradale laisse tout de même un arrière goût de déjà vu et l’impression que Lamborghini tente d’écouler sa production à moindre frais.

Laisser un commentaire