On en avait vu le concept à Paris voici un an, maintenant elle se voit finalisée, c’est la nouvelle Focus ST. Mélomanes, sortez vos mouchoirs : le très musical 5-cylindres de l’ancien modèle cède la place à un 4-cylindres 2.0 de 250 ch (+ 25 ch) et 360 Nm de couple. Ford nous promet une sonorité aussi envoûtante que celle de sa devancières, mais bon…
Côté châssis, point de différentiel à glissement limité comme sur la RS, mais un arsenal électronique affûté. Ainsi l’ESP se dote-t-il de 3 modes (normal, sport et off) alors que des dispositifs de vectorisation du couple, voire d’éradication des effets de couple (le système agit sur la direction dès qu’il en détecte un) répondent présent. A noter aussi une fonction de mise en lacet censée améliorer la mobilité du châssis, dont la suspension a été abaissée de 10 mm.
Curieusement, Ford ne donne aucun chiffre de performances ni de poids.
Dans l’habitacle, on découvre des sièges Recaro spécifiques ainsi que la désormais traditionnelle batterie de 3 cadrans sur le haut de la planche.
Contrairement à la Renault Mégane R.S. qu’elle cible clairement, la Focus ST sera disponible en 3 portes mais aussi en 5 portes et en break. Reste à savoir si la Ford pourra lutter côté châssis. La commercialisation est prévue pour le second trimestre 2012, à un tarif qu’on nous annonce ‘très compétitif’.

Laisser un commentaire