Vroum, vroum. De quatre roues à deux gommes seulement, voici un nouveau lien entre les modèles autos de production et les motos de compétition. Alors que la SLS AMG officie en tant que safety car à l’occasion des joutes de Formule 1, c’est finalement encore chez BMW qu’il faut aller chercher une auto occupant la même fonction. Oui, après la Série 1M la relève se présente sous les trait d’une certaine M5.

Comment concilier sport, auto et moto entre dirigeants de la série GP et les responsables du constructeur à l’hélice ? Finalement le partenariat noué s’est orienté vers le choix de la dernière M5 en guise de safety car chic et choc soit une nouvelle fonction pour la plus sportive (enfin plutôt puissante) des monstres à l’hélice.

Pour l’occasion, la M5 safety car se pare des classiques atours du genre entre stickers décoratifs et adhésifs et adopte une bande de gyrophares sur le toit. On peu également apprécier un béquet de coffre en fibre de carbone, un nouveau spoiler avant et de jolies jantes noires de 20 pouces habillant des pneus compétition Pirelli P Zero. Afind e se plier à la réglementation, l’habitacle a également été un peu retouché comme on le note par exemple via la présence de sièges baquet de course.

Enfin, histoire de se faire une place et se faire entendre par les amateurs de deux roues, Akrapovic s’est penché sur la ligne d’échappement pour lui conférer une sonorité plus rauque et sportive encore… Vite une vidéo pour goûter à la partition ici jouée par le V8 4.4 l biturbo de 560 ch.

 

Laisser un commentaire