Et l’on ne parle pas ici de la berline Galibier. Actuellement du côté de Molsheim, la version découvrable de la Veyron continue d’être produite ; 150 exemplaires sont prévus (une quarantaine aurait à ce jour trouvé preneurs). Par ailleurs, la grande et surpuissante berline Galibier devrait aussi faire ses débuts l’an prochain.

Mais une fois la production de la Veyron Grand Sport achevée, la Galibier pourrait ne pas être seule très longtemps au sein de la gamme Bugatti. C’est du moins ce qu’en pense le patron de la marque, Wolfgang Durheimer.

Il aura laissé entendre lors d’une interview auprès de Car magazine, que le titre détenu actuellement par le coupé Veyron Super Sport :  »voiture de production la plus rapide de la planète » avec 431 km/h, ce titre leur serait « vital » pour l’image de la marque. En bref, si un autre modèle venait à leur chiper, Bugatti se devrait de « répondre », précisait W. Durheimer. Avant d’ajouter : «  Tout cela est humain, encore aujourd’hui nous voulons savoir qui court le 100 m le plus vite. C’est la même chose avec les voitures. ».

Or, on sait parfaitement que la SSC Tuatara récemment présentée en grande pompe à Shanghai, annonce vouloir atteindre dans quelques temps, 442 km/h (V8 6.8 biturbo, 1 370 ch, 1 200 kg).

Dans ce cas, les gens de Bugatti se devraient de « répondre », avec un coupé taillé pour la très, très grande vitesse.

Laisser un commentaire