Très active et prolifique, la plus prestigieuse des marques automobiles laisse aujourd’hui entrevoir le programme des festivités pour les mois et années à venir. Elle aura lancé cette année 2011 sa toute nouvelle FF, un long coupé à 4 places et 4 roues motrices venant en remplacement de la 612 Scaglietti. Du grand tourisme de très haute volée. Prochaine sur la liste, la version découvrable de la 458 est désormais attendue pour la rentrée. Le Spider 458 Italia pourrait être l’attraction du stand Ferrari lors du prochain Salon de Francfort.

Toujours concernant la berlinette italienne, on apprend que son restylage est d’ores et déjà prévu pour l’année 2014, en milieu de carrière. Mais juste avant, en 2013, devrait débarquer la redoutable version Scuderia de la 458. Plus de chevaux, plus de caractère, plus de sensations. On verra alors comment les ingénieurs italiens vont bien pouvoir améliorer encore leur si jolie copie.

Restons en 2013. Ce sera également l’année du restylage pour le coupé-cabriolet California – celui-ci était apparu en février 2009. Si l’on en entend moins parler ces derniers temps, il se vend toujours très bien et n’est certainement pas un modèle à négliger pour Ferrari.


 
Mais, plus proche de nous et après l’arrivée du Spider 458 Italia cet automne viendra : 2012. Ce devrait être une grande année pour Ferrari avec deux très importantes nouveautés. D’une part, au prochain Salon de Genève, en mars, sera dévoilée la remplaçante de la merveilleuse sportive à moteur V12 avant, la 599 GTB Fiorano. La nouvelle (nom de code F152) gardera en position avant un V12, cette fois muni d’une injection directe d’essence à l’image de la FF.

Puis d’autre part, finissons par le meilleur – littéralement. Après les 250 GTO, 288 GTO, F40, F50 et Enzo, la nouvelle vraie supercar Ferrari pourrait bien elle aussi faire son entrée dès l’année prochaine, exactement dix ans après l’introduction de l’Enzo. Mais à ce sujet, Maranello joue les cachottiers ; V8 biturbo, V12 atmo…. mystère.

Quoi qu’il arrive, un joli programme pour les amoureux du cavallino.

Laisser un commentaire