Pour des affamés de notre espèce, une BMW M5 de 560 ch a pour vocation de squatter une voie de gauche allemande, ou d’attaquer sans vergogne une petite route de montagne. Voilà tout. Seulement, la super berline est également une berline, et elle emmènera à coup sûr la petite famille à allure des plus raisonnables au quotidien. C’est sans doute ce qu’a voulu exposer BMW dans la vidéo qui suit – dont le résultat met bout à bout différentes séquences promotionnelles.

Avec son V8 capable de 680 Nm dès 1 500 tr/min et sa très efficace boîte DCT à double embrayage et 7 rapports, la M5 F10 n’a plus rien à voir avec le modèle précédent : moteur V10 à l’aise uniquement dans les tours et transmission SMG perfectible en mode ‘Auto’. La M5 E60 pouvait s’avérer assez exécrable au quotidien.

Eh bien, pas la nouvelle ! BMW veut le faire savoir. On ne s’étonnera donc qu’à moitié de voir ce genre de séquence vidéo montrant la super berline dans un rôle de berline, douée pour le quotidien. Carl Lewis ne passe pas son temps à courir entre la chambre et la cuisine. C’est la polyvalence qui pourrait bien faire de cette nouvelle BMW M5 une référence.

Pour la séquence émotion, les plus affamés repasseront.

Laisser un commentaire