Ca sent bon. Les stylistes de Porsche semblent avoir arrêté de puiser leur inspiration dans des épisodes de Derrick et les dirigeants de la marque paraissent soucieux d’inspirer un nouveau souffle aux modèles de Zuffenhausen. Cela donne d’une part une superbe 918 Spyder, d’autre part la confirmation de ses premières livraisons, qui devraient intervenir fin 2013. Le prix ? Dans l’absolu, il est délirant : 775 404 € TTC. Cela dit, face à la concurrence des Bugatti Veyron et autre Pagani Huayra, il est très raisonnable, puisque ces deux supercars passent la barre du million d’euros. De plus, la Porsche profite d’un contenu technologique enviable, puisqu’elle arbore une motorisation hybride accouplée à une transmission intégrale capable de vectoriser le couple.

 

Certes, ce sont les moteurs électriques (218 ch au total) qui animent les roues avant, le V8 de 500 ch se chargeant pour sa par du train arrière. Mais, capable de rouler 25 km en mode tout électrique, la 918 Spyder se contenterait de 3,0 l/100 km en mixte, ce qui équivaut à une production de 70 g/km de CO2. Naturellement, en conduite très sportive (sur le Nürburgring, où elle tournerait en moins de 7 min 30, soit plus vite que la Carrera GT selon Porsche), on doit pouvoir multiplier ce chiffre par 10 au moins. Il n’en demeure pas moins que la 918 est donnée pour plus de 320 km/h en pointe, pour un 0 à 100 km/h pulvérisé en 3,2 sec. Ce sont des performances proches de celle d’une Ferrari 458, qui consomme en moyenne 10 l/100 km de plus. A 1,50 € le litre, la Porsche permet d’économiser 15 €/100 km. Comme elle coûte 577 000 € de plus, il faut compter 3 849 300 km pour l’amortir. Ca fait longuet tout de même, sauf si le prix du brut se met à flamber.

 

Laisser un commentaire