La flexibilité permet de belles choses. Comme de multiplier à l’envi les carrosseries sur une même plate-forme. Une théorie adoptée par Fiat avec la Tipo, puis par VW sur une plus grande échelle par Renault-Nissan, PSA, et maintenant Mercedes. Ainsi, la base de la Classe C se déclinait-t-elle en berline, en break, mais aussi en coupé et en cabriolet, sous l’appellation Classe E. Or, aujourd’hui, la carrosserie 2 portes descend dans la gamme C, sans autre changement que le nombre d’ouvrants. Les faces avant et arrière ne changent pas : ce sont celles de la W204 restylée, présentée à Detroit. De profil, la vitre arrière rappelle curieusement celle de la Ford Focus 3 portes, la Mercedes se signalant par une allure des plus classiques.

Le but de cette nouvelle version ? Concurrencer encore plus férocement la BMW Série 3, même si pour son lancement, la Mercedes se contente de moteurs pas exactement sportifs. Ainsi, on a droit à deux 4-cylindres essence 1 796 cm3 suralimentés, l’un de 156 ch (C180) et l’autre de 204 ch (C250), accompagnés d’un V6 de 3 498 cm3 développant 306 ch. Ce dernier, particulièrement sobre, n’avale en mixte que 6,8 l/100 km (159 g/km de CO2), sans hybridation.
Mercedes oblige, un bloc diesel est proposé. D’une cylindrée de 2 143 cm3, il produit 170 ch (C220 CDI) ou 204 ch (C250 CDI), pour des émissions de CO2 chutant en moyenne jusqu’à 117 g/km.  Tous ces blocs s’attèlent en série (sur 350) ou en option à la boîte automatique 7G-Tronic, l’unité manuelle comptant elle six rapports.
Rien de bien folichon pour l’instant : les BMW 335 (i ou d) et M3 peuvent dormir sur leurs deux oreilles. Sauf que la belle suspension à 3 bras par roue avant de la Classe C (essieu multibras à l’arrière) se satisfait très bien de grosses motorisations : le V8 AMG 6.2 de la C63 berline arrivera très prochainement sous le capot de la C Coupé (alors qu’il se refuse à la E coupé), et là, ça va défourailler sévère. Commercialisation en juin pour les versions plan-plan et vraisemblablement à Francfort pour la terrible AMG.

 

Laisser un commentaire