Si papa Glickenhaus est devenu aussi riche, sans doute est-ce en cultivant l’art de prendre des risques. James Glickenhaus étant bien le fils de son papa, il ne lui fait pas peur d’imaginer envoyer son unique modèle de P4/5 Competizione au beau milieu d’un bataillon de fou-furieux armés de Porsche, Audi, BMW ou Aston Martin, sur la grande boucle du Nürburgring et durant 24 heures. Un modèle qui aurait déjà coûté au fiston plus de 3 Millions d’euros…
Pour développer cette P4/5 C, la préparer à cet audacieux challenge, Glickenhaus a fait appel au team italien N Technology. Mi-janvier, toute l’équipe opérait les premiers shakedowns après assemblage de la bête, sur l’Autodromo di Franciacorta. Des premiers tours de roues effectués à allure modérée, bien loin des pleines capacités de la P4/5 Competizione. Sous la carrosserie rappelant celle de la P4/5 ne se cache d’ailleurs plus une plateforme d’Enzo ni aucun V12 6.0 comme sur le modèle de route, mais une base de 430 GT2.

Cette fois, il s’agit véritablement de développer les capacités de la P4/5 C. L’opération a alors lieu sur l’authentique piste d’essai de Vallelunga, toujours en Italie. Une séance de test dont voici quelques extraits, avant le prochain épisode de cette singulière aventure P4/5 Competizione :

Laisser un commentaire