Stuttgart ne compte pas en rester à l’hybridation. RUF ne sera bientôt plus seul à dessiner des Porsche muettes, Stuttgart ayant entamé le développement de trois prototypes entièrement électriques. Mercedes ou Audi se sont déjà lancés dans l’ e-sportive. Porsche emboîte donc le pas sans pour autant annoncer récupérer des technologies issues des concepts e-tron. Micheal Macht, président de la marque précisait récemment : « Nous serons sans aucun doute amenés, dans les années à venir, à proposer également une voiture sportive électrique. » Ajoutant : «Mais ceci n’a de sens que si cette voiture électrique offre les mêmes performances de conduite et d’autonomie que les sportives actuelles. » Dans cette vénérable quête, ces trois prototypes auront comme but, pour Porsche, de développer ses propres composants et systèmes voués à équiper les futures modèles hybrides et électriques de la marque. Et par extension, possiblement ceux d’Audi ou Bentley. Seront également étudiés : l’état de charge ainsi que les infrastructures de recharge disponibles pour de tels véhicules – encore inexistantes –, ou leur interaction avec le comportement des utilisateurs.
Chacun de ces prototypes sera basé sur l’actuelle génération de Boxster. Un programme qui débute en ce début d’année 2011. Le premier d’entre eux, le voici en image. Un modèle qui pourrait bien s’inviter sur le stand Porsche du Salon de Genève. Sous son petit capot arrière en position centrale, loge une paire de moteurs électriques d’une puissance maxi de 240 ch, toujours liés au seul train arrière, et associés à un ensemble de batteries lithium-ion de 29 kWh. Porsche estime que les performances seront – outre la délicate question de l’autonomie – équivalentes à celles d’un Boxster S (310 ch, 360 Nm, 1 355 kg, 0 à 100 km/h de 5,3 sec). Et non, il n’est encore question d’aucune production de ce Boxster E. Simple prototype pour le moment.

Laisser un commentaire