Avec l’éviction de la sympathique S2000, ou même celle de la Civic Type-R, la gamme Honda se retrouve maintenant fade, ennuyeuse, dépourvue de modèle de caractère. Et ça n’est pas le CR-Z qui changera la donne. C’est dans ce contexte que refait surface le projet de retour de la sportive NSX.
Après la disparition définitive au milieu des années 2000 (un peu plus tôt en France) de la fameuse sportive débourrée par Ayrton Senna, Honda avait entrepris le développement d’un nouveau modèle, un peu différent. On attendait un coupé à moteur V10 logé en position centrale avant, capable de rivaliser avec la Lexus LFA – alors en développement elle aussi. Mais en 2008, année de crise économique et financière, Honda avait dû remiser le projet.
Fin 2009 ensuite, réapparaissait la silhouette d’un coupé Honda proprement sportif, mais c’était trop vite envisager le retour de la NSX. Il s’agissait en fait de la HSV-010 GT, modèle exclusivement réservé à la compétition (en remplacement de la NSX du Super GT qui elle, courrait encore jusqu’en 2009). Parce que les réglementations du championnat Super GT évoluaient pour la nouvelle saison 2010, la ‘vieille’ NSX Super GT devenait hors d’usage. Voilà pourquoi Honda a dû développer cette HSV-010 GT. L’équipe chargée de cette nouvelle compétitrice avait donc utilisé comme base les travaux de sportive routière à moteur avant délaissés en 2008, les adaptant toutefois aux réglementations du Super GT 2010 (adoption d’un moteur V8 et non V10, notamment). Mais en marge du championnat Super GT, aucune version routière de la HSV-010 GT n’a été prévue. (C’est normalement indispensable, mais étant un acteur majeur essentiel du Super GT, Honda eu un passe-droit afin de pouvoir engager une pistarde non issue d’un modèle de série. Ou bien la marque menaçait de quitter le championnat. Ce que le championnat ne voulait surtout pas.)
Aucune version routière prévue, donc… jusqu’à maintenant. C’est ce qu’annonçait il y a peu le média d’outre-Atlantique Motor Trend. Le retour d’une ‘NSX’. Une information désormais confirmée officiellement, alors que le président de Honda, Takashi Ito lui-même, a attesté qu’une inédite super sportive était – à nouveau – en développement.
Mais l’homme n’a rien dévoilé quant à l’orientation technique de cette future ‘NSX’ – ou quel que soit son nom. (Chez Motor Trend en revanche, on avançait déjà quelques pistes, rien d’officiel cependant, et de nouvelles préoccupations ; environnementales notamment. Exit le V10, retour au V6. Et place à une motorisation hybride avec l’adjonction d’un bloc électrique. A l’image de l’Opel Ampera, l’auto serait ainsi capable de rouler soit en mode tout électrique, en mode 100 % thermique, ou bien en combiné. Toujours selon MT, l’auto reprendrait vraisemblablement l’architecture à moteur avant du projet mis de côté en 2008, mais pourrait être basée sur une plateforme d’Accord… histoire d’abaisser coûts de développement et prix de vente. On est loin de la Lexus LFA, sa coque carbone exclusive ou son exceptionnel V10 atmosphérique.)
Reste maintenant à attendre un concept préfigurant ce qu’auront à se mettre sous la semelle les amateurs de sportives Honda, aujourd’hui abandonnés.

Prototype de la super sportive en développement délaissée en 2008.

Laisser un commentaire