Le Salon de Los Angeles (ouvrant ses portes le 17 novembre 2010 à la presse) est connu pour être l’un des plus sensibles au design automobile. S’y déroule alors le Los Angeles Design Challenge, opposant plusieurs concepts purement voués à impressionner la galerie, et non à informer du futur de la marque.
A ce concours de dessin de haut niveau, Mercedes y présente un concept baptisé Biome. Qui n’a probablement rien à voir avec le plus valeureux des héros, moitié homme, moitié robot, non. Mais davantage avec une conception dite ‘organique’. La carrosserie de ce pur concept (comprenez fantasme) étant décrite comme une pièce en biofibre qui ‘pousse’ littéralement dans un environnement organique à partir de semences sur une pré-structure jusqu’à atteindre la bonne échelle.
L’impératif du concours était de présenter un concept 2+2 pesant moins de 454 kg, ce que respecte la Biome. On la doit au studio de design californien de Mercedes basé à Carlsbad dirigé par Hubert Lee, responsable également des lignes du nouveau CLS et du concept F800 Style. Un concept qui mesure 4,02 m de long pour 2,50 m de large, le pilote étant installé au milieu à l’avant, deux autres décalés vers l’arrière et sur les côtés, le quatrième passager pouvant s’installer derrière le conducteur. Tout cela au cœur d’un design véritablement futuriste, et comme le décrit si bien Mr Lee, purement fantasmatique ?

Laisser un commentaire