Le WRC est particulièrement bien représenté cette année 2010 au Mondial de Paris. Trois futures concurrentes y sont présentées. La Fiesta WRC, la Mini Countryman WRC, et la DS3 WRC. Avec Sébastien Loeb fêtant un nouveau titre de champion du monde des rallyes sur Citroën C4, les attentes sont grandes pour cette nouvelle DS3, plus compacte et joufflue que sa brillante devancière. L’auto était encore cet été en période de test, mettant au point son petit 1.6 à injection directe comme son châssis. Tant pour le team que pour les pilotes Citroën, le changement de monture s’avère un redoutable défi.
On retrouve ensuite sous le pavillon Ford la petite Fiesta WRC et ses hanches larges. Elle fera son entrée au championnat du monde des rallyes en 2011 avec son 1.6 Ecoboost de 300 ch. Pour le développement de l’auto, Ford a d’ailleurs collaboré avec le spécialiste français Pipo Moteurs. Elle remplacera la Focus WRC et fera comme la DS3 WRC ses débuts lors des premières épreuves de la saison 2011 en Suède au mois de février.
Quant à la plus grande nouveauté, la Countryman WRC, elle annonce le retour de Mini en rallye depuis plus de quarante ans. Le SUV a été pris pour base. Comme ses concurrentes, il embarque un bloc 4-cyl 1.6 d’environ 300 ch accouplé à une boîte séquentielle à six rapports et transmis aux quatre roues. Une auto développée main dans la main avec Prodrive. Mais contrairement à ses deux petites camarades précitées, la Mini ne fera sa pleine entrée dans le championnat du monde qu’en 2012. La saison 2011 sera utilisée comme une période d’apprentissage, la Countryman WRC ne participant qu’à quelques rallyes.
Ces petites bombes seront peut-être le moyen de voir les projecteurs davantage braqués sur les épreuves de rallye, trop peu suivies.

Laisser un commentaire