Le petit constructeur italien De Tomaso va en 2011 faire son grand retour.
On en parlait déjà il y a quelques mois, De Tomaso va bientôt renaître après avoir sombré en 2004. Avec Gian Mario Rossignolo, industriel italien, comme nouveau propriétaire, les ambitions ne manquent pas. On nous annonce déjà une gamme de trois véhicules : un coupé, une luxueuse berline et même… un SUV. Le Salon de Genève 2011 pourrait d’ailleurs être la scène de ce come-back.
Après avoir redessiné le logo de la marque (ci-dessous, tout en bas), les designers se sont préoccupés du tout premier concept de ce ‘nouveau’ De Tomaso. Baptisé Ghepardo (guépard en italien), il s’agit d’un coupé à quatre portes et quatre places. Il se veut une réinterprétation moderne des lignes classiques De Tomaso issus de modèles des années 60 et 70. Notamment la Pantera. La filiation ne saute pas aux yeux, mais on attend la suite.
Pour propulser tout ça, il est prévu deux configurations. D’une part une motorisation tout électrique composée de quatre moteurs, chacun étant couplé à une roue, pour une puissance combinée de 440 ch. Mr Rossignolo affirme depuis déjà longtemps sa volonté de voir l’électrique motoriser ses nouvelles De Tomaso. D’autre part, la Ghepardo a été imaginée pouvant accueillir une mécanique plus classique. Un V6 Ford 3.5 Ecoboost biturbo produisant jusqu’à 465 ch. Une mécanique américaine, et Ford en particulier, afin de coller à l’histoire de la marque.
L’histoire de la marque qui se poursuit malgré la mort d’Alejandro de Tomaso, en 2003. Reste à voir dans le temps ce que Mr Rossignolo va faire de sa récente acquisition. A suivre.

Laisser un commentaire