Morgan prévoit encore deux nouveaux véhicules dans un avenir proche. A peine le concept de l’Eva GT dévoilé, Morgan Motor Company via Charles Morgan annonce que deux autres modèles seront produits d’ici à trois ans.
L’un sur lequel on n’a encore trop peu de détails est prédit comme un ‘fun weekend vehicule’, autrement dit on peut s’attendre à quelque chose de dynamique. Matt Humphries, chef designer, ajoute même qu’il sera très « divertissant »… Quant au second, il sera un véhicule hybride baptisé LIFEcar 2.
En 2008, Morgan présentait un concept fonctionnant à l’hydrogène. Une vision d’avenir, nécessaire même pour un illustre constructeur britannique ayant encore en ses rangs un modèle prenant ses origines en 1936. Il s’agissait du concept LIFEcar (images). Un design radical – dans la lignée des productions signées Morgan –, uniquement des matériaux légers, et une motorisation innovante pouvaient le définir. Seulement, LIFEcar n’était qu’un concept voué à le rester.
Dans les années à venir, le modèle LIFEcar 2 sera en revanche destiné à être produit. Toujours très proche de la jeunesse à la tête bien pleine, Morgan sera là encore associé à différentes universités britanniques. Le projet sera effectivement développé conjointement par les universités de Birmingham City, Oxford ou Cranfield. Est prévu une caisse ultra légère pour un poids inférieur à 800 kg et, contrairement au premier concept, LIFEcar 2 embarquera une motorisation hybride (électrique-diesel). Ainsi, il devrait être possible de rouler en mode tout électrique durant 25 km, tandis que l’autonomie annoncée en mode hybride est de 1 000 miles, soit 1 600 km !! Ajoutez à cela un 0 à 100 km/h avoisinant les 7,0 sec et un prix d’environ 40 000 £ (49 000 €), et Morgan dévoile là une proposition pertinente tout à fait intéressante. Une fois encore. Et sans jamais renier ses fondamentaux.
Ce sera pour la petite marque le moyen de mettre un pied dans le futur et limiter encore ses émissions de CO2. Un impératif qui espérons-le ne mettra pas fin aux modèles classiques.

Laisser un commentaire