Surprise… McLaren Automotive vient de dévoiler la « nouvelle » 625C dans ses déclinaisons coupé et Spider. Une sorte de 650S en réalité, ou presque, mais ciblée pour le marché asiatique.

Une sorte de 650S dégonflée qui offre finalement la même cavalerie que ce revendiquait à l’époque la MP4-12C. McLaren lâche la 625C qui reprend le V8 3.8 l Biturbo revendiquant donc 625 ch à 7 250 tr/min et 610 Nm entre 3 000 tr/min et 7 000 tr/min, bloc couplé à la boîte 7 DSG.

Par rapport à la 650S de 650 ch, la vitesse de pointe de celle-ci chaussée en Pirelli P Zero Corsa  est identique à 333 km/h, le 0 à 100 km/h demande 4,1 s pour 8,8 s dans le 0 à 200 km/h en retrait de quatre dixièmes.

Le style de cette 625C (C comme Club) est calqué sur la 650S coupé, idem pour la version Spider. Le gros du changement s’articule en fait autour de réglages spécifiquement apportés au châssis entre nouveaux amortisseurs, amortissement piloté et suspensions.

De quoi au final ne trahir en rien le comportement et la sportivité mais promettre un meilleur confort, une … Réservée aux marchés de la zone asiatique, et marché chinois en premier chef, cette version viendra booster plus encore les chiffres sur place de McLaren. Un constructeur qui ne le cache pas : le marché asiatique compte comme plus importante zone de croissance. Autant le bichonner…

qs sq

Source et images : McLaren.

2 Réponses

  1. Speed

    Étrange cette baisse de puissance, juste sur ces marchés. Je comprend le fait de faire des modèles dit de niche pour vendre encore plus sur les marchés en forte croissance pour le groupe (et donner l’impression de choyer les clients et prospects à base de pseudo version exclusive). Moins cette baisse de puissance sur des marchés du « toujours plus ». L’explication qui me vient à l’esprit est une qualité moindre de l’essence dans certaines zones du globe. Le modèle « sommet de gamme » ne pouvant sortir tout les chevaux promis sur la fiche technique là-bas, on sort un modèle reprogrammé électroniquement pour accepter cette « contrainte » et être aux chiffres annoncés.
    Une pierre deux coup, en somme. Malin!!!

Laisser un commentaire