La marque BMW avait atteint des sommets, il y a plus de 2 ans déjà, avec la déclinaison 50D de ses modèles haut de gamme. Mais aujourd’hui, avec 4 titres consécutifs aux dernières 24Heures du Mans, Audi propose un concept doté de caractéristiques légèrement supérieures. De quoi taquiner BMW sur son domaine et ainsi relancer la bataille.

Le concept sort de l’usine de Leipzig à l’occasion des 25 ans du TDI. Comme son nom l’indique, il se base sur la RS5, troquant son V8 4,2 l pour le V6 diesel 3,0 l issu de l’A6/A7 BiTDI (313ch). Ce dernier ajoute à ses turbos un compresseur, ultra-réactif. Entraîné électriquement, il permet de pallier le temps de réponse des turbos. En résumé, un moteur à triple suralimentation mixte. Les caractéristiques deviennent ainsi les plus élevés pour un moteur diesel : 385 ch et 750 Nm de couple soit 4 ch et 10 Nm comparé au 50D de chez BMW.

Ce poêle à fioul du 3è millénaire s’associe à une boîte automatique à 8 rapports et à la transmission Quattro pour un maximum d’efficacité. La marque aux anneaux annonce moins de 4,0 sec pour le 0 à 100 km/h et plus de 280 km/h en vitesse de pointe. Le plus étonnant reste la consommation annoncée : moins de 5 l/100 km. La prouesse technologique est bien réelle, quand BMW annonce 6,3 l/100 km avec la M550d, comparativement l’Audi fait bien mieux ! Un seul bémol, mais de taille, seul BMW a osé commercialisé son tri-turbo jusqu’à présent. Le jeu en valait peut-être plus la chandelle en 2012 que maintenant ? Et comment oublier la sonorité magique du V8 4,2 l de la RS5, quand il hurle à plus de 8 000 tr/min ?

1708851802784969907

16747030701093858532

19048910021195722182

2065850425575085060

1281632882746962649

2432881272092977550

Source : Audi

5 Réponses

  1. fredM

    Des plombes après BMW ils nous sortent un tri-turbo dont ils ne sont pas les inventeur, légèrement plus puissant pour essayer de faire un peu mieux que BMW…
    Aucun intérêt, BMW sortira très bientôt une version qui remettra les pendules à
    l’heures et d’une façon autrement plus brillante.

    • Paulo

      « ils nous sortent un tri-turbo dont ils ne sont pas les inventeur », tu ne sais pas lire l’article. S’il s’agit bien d’une triple suralimentation, ca n’est « simple » tri turbo à la sauce BMW mais un biturbo aidé d’un compresseur électrique.

      Cette solution est plus efficace car elle ne dépend pas des gaz d’échappements pour fonctionner et permet ainsi d’obtenir du couple immédiatement. Cette innovation est réelle qu’ils sont bien les premiers à mettre en oeuvre :-) Ce n’est pas anodin car il a fallu trouver les moyens de fiabiliser le moteur électrique qui doit opérer à des régimes très élevés.

      Merci de revoir ta critique qui parait somme toute très partiale

Laisser un commentaire