Du low-cost chez Citroën, voilà un peu la vocation de cette C4 Cactus. Très proche du concept Citroën Cactus présenté à Francfort en 2013, la C4 Cactus dévoilée ce mercredi au Bourget ne s’inscrit dans aucune gamme existante du constructeur (DS ou Aircross), mais se place en modèle spécifique à la fois compact, polyvalent, économique et à bas coût. Un peu à la manière des produits Dacia chez Renault, le but a été pour Citroën d’optimiser les coûts en ne dotant la C4 Cactus que d’éléments dits utiles ou indispensables, et de faire ainsi l’impasse sur le superflu. Pas de gadgets ou de possibilités de personnalisation à gogo, la C4 Cactus va à l’essentiel.

Citroen-C4_Cactus_3On trouve toutefois à l’intérieur la climatisation, un minimum de connectivité, un GPS, une caméra de recul, ainsi qu’un écran 7 pouces tactile. Par ailleurs, Citroën n’en a pas pour autant négligé le style, épuré et homogène malgré des dimensions compactes : 4,16 m de long pour 1,73 m de large et 1,48 m de haut. Pour comparaison, une C4 avec qui la Cactus partage la même plateforme, mesure 4,33 m pour 1,79 de large et 1,49 m de haut. En revanche, elle conserve un empattement quasi équivalent à une berline C4 (2,60 m contre 2,61 m) histoire de ne pas empiéter sur l’habitabilité. À l’intérieur, le style s’avère là encore épuré et simple et repris du concept Cactus de Francfort.

Si l’on peut trouver un intérêt dynamique dans cette C4 Cactus, il vient non pas des motorisations (qui se limitent à deux 3-cylindres, un essence et un diesel) mais à ce retour à l’essentiel qui sur la balance, se résume à une baisse de 200 kg par rapport à une C4 standard. Une philosophie qu’on serait ravi de retrouver chez de petites sportives accessibles…

Citroen-C4_Cactus_2Enfin, dernière particularité de la C4 Cactus, son mode de financement. Car pour la première fois, le client pourra payer financement d’achat, assurance et entretien via un forfait (un peu comme en téléphonie). Le client pourra alors choisir un forfait spécifique qui convient au mieux à l’utilisation qu’il fait de son auto et suivant son budget. Une idée sans doute séduisante pour bien des automobilistes, mais un concept qui renforce la vision de l’automobile comme un simple produit de consommation qu’on ne souhaite plus forcément posséder pleinement. Citroën n’a toutefois pas encore communiqué les tarifs et conditions de forfaits de la Cactus. Genève sera l’occasion de préciser tout ça.

Citroen-C4_Cactus_4Citroen-C4_Cactus_5Citroen-C4_Cactus_6Citroen-C4_Cactus_7

2 Réponses

  1. Rom

    Sans être géniale, je trouve cette auto très intéressante. Moderne, innovante et bien plus simple que la majorité de ce qu’on trouve sur le marché. C’est très sympa !!

    • Speed

      Pour rebondir sur ce que dit Rom dans le précédant commentaire, je ne trouvais pas que cette auto avais a place sur ce blog, mais il est vrai que la simplicité de conception (on parle même pas du style) est une valeur qui se perd chez beaucoup, notamment les constructeurs de sportive ce qui est un tord à tous les niveaux pour moi. Prix de revient supérieur donc prix de vente également. La différence permet à beaucoup de faire leur beurre. IL est vrai que l’automobile à fortiori sportive se doit de représenter un « bastion » de l’évolution technologique, mais n’est pas parfois trop? Le meilleur contre exemple est le duo GT86/BRZ!!!

Laisser un commentaire