Modèle majeur dans la gamme du constructeur à l’étoile, la berline Classe C est dévoilée dans ses attributs de nouvelle et cinquième génération. A chemin entre dernière Classe S et CLA, la Mercedes Classe C sera introduite au début de l’année prochaine.

Le constructeur à l’étoile ayant introduit la CLA, version tricorps de la compacte A, cette nouvelle Classe C prend du volume tendant à se rapprocher de la plus grande E. Dans les chiffres, ceci donne une augmentation de 80 mm de l’empattement (2840 mm ), 95 mm de plus en long à 4686 mm et 40 mm de plus en large à 1810 mm.

Inversement, réduction de poids à noter de l’ordre de 100 kg notamment grâce à sa nouvelle plateforme plus généreuse en alu dont la proportion du matériau passe de 10 % à 50 %. Autre chiffre : un volume de chargement en progression  à 480 l (+ 5 l).

Sur le plan mécanique et une offre de quatre pattes, l’entrée de gamme diesel est la 220 BlueTEC de 170 ch et 400 Nm puis les essence C180 de 156 ch et 250 Nm et C200 de 184 ch et 300 Nm de couple. Une gamme appelée à s’étoffer par le bas et le haut pour finalement offrir de 156 ch à 238 ch sans oublier les futures AMG et encore la C300 BlueTEC Hybrid de 231 ch (240 ch + 27 ch), une version hybride diesel. Si besoin était, précisons que toutes les mécaniques répondent à la norme antipollution Euro 6 avec Start & Stop et seront couplées à deux nouvelles boîtes de vitesses manuelles à 6 rapports ou boîte auto oîte 7G- TRONIC PLUS optimisée.

Au niveau châssis, comportement et liaisons au sol, trois suspensions de contrôle direct avec système d’amortissement sélectif seront disponibles, suspension pneumatique ( AIRMATIC ) sur les essieux avant et arrière ou encore transmission intégrale permanente 4Matic proposée en option, de l’inédit.

Cette nouvelle Clsse C est déjà disponible à la commande pour des tarifs démarrant à 33.950€. A revoir en détails lors de la présentation de la gamme complète à son lancement.  Le best seller renouvelé aura pour mission de faire aussi bien ou mieux que la quatrième génération lancée en 2007 et écoulée à 2,4 millions d’exemplaires.

Source : Mercedes.

Crédit illustrations : Mercedes.

5 Réponses

  1. Rom

    Très réussie! Un peu plus de sportivité et de caractère (à l’image de la Serie 3) ne lui aurait pas fait de mal mais cette classe C est tout de même très belle. Une mini-classe S! La finition intérieure paraît exemplaire!

Laisser un commentaire