C‘est en grandissant qu’on devient moins Mini ? On verra lors des premiers essais si la nouvelle mouture attendue courant 2014 aura ou non perdu de ses atouts. Car la Mini va prendre des centimètres un peu partout : 10 cm en longueur à 3,82 m (dont 3 cm d’empattement), 4,4 cm en largeur à 1,73 m, et 7 petits mm en hauteur à 1,41 m. Le coffre prend également 51 litres de volume. Heureusement, Mini nous annonce que ce tour de taille plus imposant ne se traduira pas par une prise de poids. Mieux, on nous le prédit en baisse alors même que l’auto aura droit à des motorisations plus puissantes.

Avant l’arrivée des versions John Cooper Works, la gamme Mini se déclinera comme à l’habitude en versions Cooper, Cooper S, et Cooper D. (Les modèles One et One D devraient suivre au printemps, avant l’arrivée également d’une Cooper SD).
Exit le bloc 1 598 cm³ qui se déclinait jusqu’alors en versions atmosphérique ou turbocompressée. La Cooper aura désormais un 3-cylindres 1.5 turbo de 136 ch et 230 Nm (contre 122 ch et 160 Nm auparavant) pour un tarif de base qui devrait se maintenir sous la barre des 20 000 €. La Cooper S de son côté, ne jouera pas le downsizing étant donné l’adoption d’un nouveau 4-cylindres 2.0 turbo désormais capable de 192 ch (maintenant disponibles jusqu’à 6 000 tr/min) et 300 Nm (contre 184 ch et 240 Nm) pour des émissions de CO2 légèrement en baisse. Des chiffres assez impressionnants pour les seules Mini ‘de base’. Pour comparaison, l’ancienne JCW développait 211 ch et 260 Nm… Les rapports poids/puissance vont donc chuter sur cette nouvelle génération. De bon augure pour la dynamique. D’ailleurs, le 0 à 100 km/h de la Cooper S est annoncé à seulement 6,7 sec contre 7,0 sec pour l’ancienne Cooper S.
À noter aussi l’adoption d’une boîte 6 manuelle avec coup de gaz automatique au rétrogradage.

Côté châssis, la nouvelle Mini s’arme aussi de quelques raffinements nouveaux comme un système d’amortissement actif. Ses voies sont également élargies tandis que les éléments de suspensions (on conserve la même architecture avec un multibras arrière notamment) devraient se montrer plus légers. Une direction électrique à consistance variable selon la vitesse sera un autre élément à surveiller.

Esthétiquement enfin, vous l’aurez tous remarqué, la Mini conserve un style et des proportions reconnaissables malgré ses nouvelles dimensions. L’auto va désormais faire ses débuts aux salons de Tokyo et Los Angeles avant de débarquer sur nos routes courant 2014. Les tarifs devraient rester sensiblement les mêmes que ceux du modèle sortant, sans que l’on sache encore si cela se paiera par un équipement de série en baisse.

11 Réponses

  1. Rom

    C’est vrai que c’est dommage. Elle prend des centimètres pour gagner en habitabilité, au détriment des baisses de poids et d’empattement, ce qui la rend moins vive, moins joueuse, moins performante.
    Il faut savoir faire des concessions dans la vie, soit tu roules en Mini et tu acceptes qu’elle soit petite, ferme, que ça consomme un peu… sinon, tu roules en Kangoo et un point c’est tout!

    • Yann PLUSQUELLEC

      Speedfans: « Les rapports poids/puissance vont donc chuter sur cette nouvelle génération. De bon augure pour la dynamique. »-
      Japman: « Elle prend des centimètres pour gagner en habitabilité, au détriment des baisses de poids et d’empattement, ce qui la rend moins vive, moins joueuse, moins performante. »
      Moi:  » ?… »

    • Rom

      Oui elles vont chuter, mais beaucoup moins que ce qu’elle aurait du perdre sans l’augmentation du gabarit. Elle ne perd que 60 Kg. Dans l’absolu c’est bien, mais en gardant ces dimensions initiales, elle pourrait certainement gagner 100, 150 Kg!!
      Et je maintiens mon discours au sujet de l’empattement, des dimensions..
      (ps: Japman n’a rien à voir là-dedans!! Ce n’est rien, ça doit être une question d’habitude! )

  2. jeans64

    Le look global est sympa.2 réserves importantes…le porte à faux avant est excessif et le tableau de bord germanique….et plus du tout MINI….rédhibitoire….en ce qui me concerne.

  3. Tof78

    Bof… je remplace ma JCW par cette affreuse nouvelle mini qui à l’air toute molle
    Et je hurle au scandale pour le tableau de bord: le compteur de vitesse remplace le compte tour (ridiculement petit), et plus de compteur de vitesse au milieu, qui même s’il n’a jamais servi à rien avait beaucoup de charme à l’anglaise. L’actuel affichage digital de la vitesse dans le compte tour suffisait! Pas besoin de cet affreux cinémomètre à la place du compte tour. C’est plus une MINI!!! Par contre enfin une molette « à la BMW » pour remplacer la molette multimédia minuscule et fragile du modèle actuel.

  4. Rom

    Pourtant l’intérieur est bien et tranche réellement avec l’ancienne génération, qui pour le coup faisait un copier-coller de l’ancienne. Au moins il y a du nouveau. Je reste d’accord pour le porte-à-faux avant!
    @Speed: Dans ce cas il ne faut pas venir sur ce site mais rester sur ceux qui se consacrent à l’automobile ancienne ou aux youngtimers puisque ton commentaire n’apporte rien et peut-être appliqué à tous les véhicules dans ce cas.
    ps: je reste convaincu qu’ils n’auraient pas dû la faire grossir. A vouloir plaire à tous, on s’éloigne trop du concept originel et même si elle perd qqs kg, elle aurait du en perdre plus. La Mini avait un côté sympa et sportif, qui disparait pour devenir de plus en plus, la voiture de monsieur tout le monde

Laisser un commentaire