Caterham prendrait-il de l’avance sur Renault pour nous dévoiler le premier les contours de sa future sportive, celle issue de l’association qui projette la production en 2016 de deux modèles distincts (Renault et Caterham) basés sur la même plateforme ? Pas tout à fait.
C’est en amont du Granx Prix de Singapour que le petit constructeur britannique a levé le voile sur ce concept. Son nom : AeroSeven. En réalité, il ne s’agit pas de la sportive Caterham issue dudit rapprochement, pas même d’un premier prototype. Car l’Aeroseven prend pour base un châssis de Seven CSR. On n’a donc pas affaire ici à la future plateforme commune.

En revanche, cette étude annonce semble-t-il à la fois les prémices de la future génération de Seven, ainsi que la direction que pourrait prendre le style du modèle attendu en 2016. Outre ses formes fluides, aérodynamiques (caractéristique peu courante chez Caterham), la carrosserie en fibre de carbone entièrement ouverte met d’ailleurs l’accent sur un point. Les futures sportives Renault et Caterham devraient se montrer esthétiquement très différentes. Car tandis que Renault lancera vraisemblablement une berlinette fermée inspirée de l’A110, Caterham pourrait faire le choix d’un modèle radical, sans le toit, fidèle aux préceptes de la Seven. L’absence de pare-brise et le cockpit minimaliste associé à un volant de type course rassureront d’ailleurs ceux qui redoutaient l’apparition d’une Cat’ édulcorée (le mode de conduite ‘Race’ de l’AeroSeven est celui par défaut, ‘Road’ étant accessible au besoin). Seul élément propre à civiliser l’engin : un antipatinage. Une première chez Caterham.

À noter enfin que cette étude de style embarque le 2.0 Duratec de la gamme Seven dans une version offrant 240 ch, là même qui motorise la récente Seven 485. (Par ici pour voir ou revoir notre essai de la Seven 485.)

 

2 Réponses

Laisser un commentaire