Vous le savez déjà, à Speedfans on a de l’essence qui coule dans les veines, quand sur certains autres sites (dont nous tairons le nom), c’est plutôt du gasoil. Et en guise de petit-déjeuner, au lieu de regarder Télé-Matin, on va découvrir des BMW en avant-première, dans le show-room situé avenue George V, à Paris.
Sur la liste des voitures présentées (nouvel X5, X4 concept, Série 4), c’est bien sûr la 435i qui a le plus retenu mon attention.

Contrairement aux apparences, elle ne partage aucun embouti de carrosserie avec la Série 3. Empattement plus (+ 50 mm), voies élargies (+ 48 mm à l’avant, + 80 mm à l’arrière), elle arbore une ligne certes classique mais mieux assise, plus élégante (arrière pratiquement de type fast-back) et de mon point de vue franchement séduisante. Facile en première approche, cette ligne sait aussi séduire par ses détails soignés, comme la prise d’air latérale (et fonctionnelle) ou encore les feux (full-led à l’avant en option) très travaillés, mais évidemment, chacun jugera selon ses goûts. Dans l’habitacle, on retrouve le tableau de la Série 3, mais une innovation intervient : la mollette de l’iDrive devient tactile en son centre. On peut dessiner un chiffre par exemple, ou autre chose, pour donner libre cours à son inspiration.

Et on peut avoir accès à 12 millions de morceaux de musique en ligne, via une collaboration avec Deezer. Enfin, les aspects pratiques ont été soignés : grand coffre, banquette rabattable et suffisamment de place pour caser mon mètre 90 à l’arrière (pas trop longtemps quand même).
Au lancement, en octobre prochain, la Série 4 sera disponible en 420d (40 700 €), 428i et 435i, les deux blocs à essence pouvant se coupler à une transmission intégrale. Plus tard arrivera la 430d et surtout, la version M. Et là, une question se pose. Vu le succès rencontré par l’actuelle M3, dont la production vient de cesser (environ 40 000 coupés, 10 000 berlines et 16 000 cabriolets vendus depuis 2007), va-t-on prendre le risque chez BMW de renoncer à la mythique appellation M3 au profit de M4 ? La question n’est officiellement pas tranchée. En revanche, une version cabriolet à toit dur rétractable est prévue, de même qu’une 4 portes, à la manière d’une Série 6 Gran Coupé (ça, ce n’est pas encore tout à fait officiel). Si BMW laisse le choix entre boîtes méca et auto (signée ZF), quel que soit le moteur, on regrette que le différentiel à glissement limité se réserve à la future M.

Aux côtés de la Série 4 de pré-série (la production a débuté le 1er juillet) trônait le nouveau X5. Dans la lignée stylistique de celui qu’il remplace, il se distingue par certains détails empruntés à la Série 3, comme les projecteurs rejoignant les rognons centraux. Il a surtout été étudié pour limiter ses émissions de polluants, d’où un Cx de 0,31, excellent pour un SUV.

Cette génération de X5, déclinable en 7 places, sera disponible en deux roues motrices (parce qu’environ 0,00000001 % des acheteurs de ce genre de véhicule s’en servent en tout-terrain) et avec le petit 4-cylindres 2.0 diesel de 218 ch (X5 25d). En 2 RM, il émettra moins de 150 g/km de CO2, et toutes les versions au mazout répondent d’ores et déjà à la norme Euro VI, grâce notamment à un filtre à oxydes d’azotes. Cela dit, ce qui nous intéresse plus que le fait qu’il puisse se garer automatiquement (il gère tout seul le volant, mais aussi l’accélérateur et les freins) ou qu’il soit capable de rouler de façon autonome et d’éviter un obstacle jusqu’à 40 km/h sans intervention du conducteur, c’est qu’il sera disponible dès le lancement en 50d tri-turbo et en version M plus tard. Commercialisation en janvier 2014, à partir de 52 900 €.


Enfin, surfant sur le succès de l’assez improbable X6, BMW fourbit un X4, dérivé ‘émotionnel’ du SAV X3. La maquette présentée représente à 90 % le modèle qui sera lancé à la fin 2014, vraisemblablement au Mondial de Paris. Plus dynamique de lignes que le X3, il rappelle par son pavillon fuyant le X6, tandis que d’après ce que j’ai pu voir au travers des vitres fumées, son tableau de bord lui est spécifique, mais dans un pur style BMW. Ce genre de véhicule me laisse sceptique, car ni spacieux, ni bon 4×4 ni aussi agile qu’une berline, mais il faut croire qu’une frange importante de la clientèle aime à se sentir assise plus haut que dans une auto normale dans un engin au look baroudeur…

15 Réponses

  1. Rallyefan

    Joli petit reportage sur ces futures BMW Je trouve que les noms des différentes versions de la Série 4 font très Ferrari (430d et surtout 412i autre coupé 4 places) sinon c’est une vraie réussite et gardant le liens de parenté avec la Série 3 F30
    Le X5 est pas mal non plus mais on dirait plus un lifting de l’actuel E70 qu’à un modèle nouveau Il y aura donc plus tard un nouveau X6
    Quant au X4 je le trouve plus réussi que le grand frère X6 E71 notamment avec son gabarit plus compact et je le préfère largement aux X6 E71 et X3 F25 dont il est dérivé et qui est pour moi le modèle le plus moche de la gamme BMW actuelle côté SUVs avec la Série 1 F20 côté berlines
    En ce qui concerne les versions M est-ce que les futurs et attendus M3/M4 et X5M resteront aux V8 S65 et S53B44 ou passeront au 6-en-ligne avec ou sans turbos vu que les M5 F10 et M6 F12/13 sont passés du V10 S85B50 au V8 S63B44TU dans leurs dernières moutures sans parler du V12 S70B56 qui a disparu en passant de la 850 CSi E31 à la M6 E63/64

  2. Rom

    C’est vrai que cette serie 4…. Elle est vraiment superbe.
    +1 Pour le X5, il a peu évolué par rapport au passage entre le 1e et 2de génération.
    Le X4 est terrible aussi. C’est vrai que les propostions sont mieux que le X6. Ce dernier est top mais un poil trop gros

    Par contre t’es dur avec le X3, je le trouve vraiment sympa, et plus dynamique que le X5 dans les proportions. Et la Serie 1 n’est pas la plus belle, mais je m’y suis fait maintenant…

  3. Stephane

    Les gens de chez BM avaient l’air assez embêtés quand on leur a parlé de M3 et/ou M4. On peut imaginer une M3 sur base série 4 mais assez dépouillée et dotée d’un 6-cylindres biturbo, complétée par une M4 V8 biturbo ou l’inverse. Mais ce n’est que pure spéculation de ma part.

    • Rallyefan

      Je verrait bien M3 V8 biturbo et M4 six-en-ligne plus légère et moins pataude avec une empattement plus court que la M3 et pourquoi pas avec un traitement façon GT3 RS

      • yome

        Je verrais plutôt le 6L 3.0 bi/tri burbo. mais avec une cure d’amaigrissement.
        toujours est il que la guerre interne va être ouverte avec le futur 235i (M2?) qui aura un empattement plus court et aussi une balance à priori plus favorable.

        La M3 sera sans doute reconduite en berline (10 000ventes en E90 tout de même) mais il va falloir s’y faire se sera M4 pour le coupé/ et cabriolet

  4. Japman

    Le croissant croque sur la 1 ère photo ca fait vraiment matinal !
    Bravo a Stéphane pour son courage matinal.
    Sinon la série 4 (j’ai un peut de mal a me familiarise avec l’appellation) a une ligne sympa , par contre je trouve l’intérieur du modèle présente criard avec tout ce rouge limite pimp my ride …
    Mais bon ce genre de détail peut être changer a la commande .
    Pour le X5 je trouve que depuis la 1ère gen ils n’ont pas fait aussi bien et que la concurence ML en tête a une plus belle ligne .
    Concernant le X4 c un baby X6 et puis …!?
    Par contre vivement le lancement de la série 2 (la encore il va falloir se familliariser) qui devrai rebooster les ventes de la série 1 car autant la 1ère génération avais fait un carton malgré un design controverse autant la nouvelle fait un flop avec un design pourtant consensuel !

Laisser un commentaire