Parmi les petits constructeurs de ‘supercars’ encore anonymes qui rêveraient de se tailler une part du marché, on trouve la firme hollandaise Vencer qui présente la Sarthe. C’est toutefois à Monaco, loin du circuit du Mans, que l’auto fait cette année sa grande première alors que sa production a d’ores et déjà débuté au sein même des ateliers de la marque, à Vriezenveen. Et derrière un dessin bien peu révolutionnaire se cache une mécanique qui ne l’est pas plus. On retrouve en position arrière le V8 6.2 de la Corvette C6 accouplé à une classique boîte 6 manuelle et un autobloquant. Le tout repose néanmoins sur un châssis maison de type spaceframe, tandis que la carrosserie réalisée en fibre de carbone permet de maintenir l’ensemble à 1 390 kg (contre 1 455 kg pour une C6) avec 55 % du poids porté sur l’arrière. À noter aussi dans l’habitacle l’absence d’instrumentation face au pilote, les informations se regroupant au sommet du tableau de bord entre les deux passagers via un large écran. Pas très pratique et sûr en pleine action.

Avec un maximum de 510 ch à 6 000 tr/min et 650 Nm à 4 700 tr/min, cette propulsion offre donc un rapport poids/puissance plus intéressant que celui d’une Corvette Z06 et affiche des performances dignes d’une Gallardo : un 0 à 100 km/h de 3,8 sec et 326 km/h en pointe. Deux ans ont été nécessaires à la conception de la Sarthe qui se veut passionnante à conduire sans pour autant rechercher l’ultra-performance nous a-t-on dit, d’où une conception classique. Vencer a enfin tenu à travailler avec des entreprises hollandaises et s’est notamment associée au manufacturier néerlandais Vredestein. L’auto chausse alors des Ultra Vorti de en 245/35/19 à l’avant et 295/30/20 à l’arrière.

Problème, ce joujou à l’esthétique trop classique et au contenu technologique restreint s’affiche à 265 000 €, le prix d’une Ferrari F12. Selon la marque, deux modèles seulement auraient trouvé preneurs en Europe même si la clientèle visée se concentre davantage du côté de la Russie et du Moyen Orient.

4 Réponses

    • Vinc'

      spano qui est devenu spania je crois :)
      sinon je la trouve classique sans pour autant être moche. (bon l’intérieur l’est)
      coté perfs ça va mais le prix d’une F12 pour une voiture méconnue qui ne décroche pas la lune non plus est clairement trop élevé.

Laisser un commentaire