Un cran en-dessous la limousine Quattroporte, voici officiellement dévoilée la nouvelle Ghibli. Le constructeur au Trident devance l’exposition du modèle dans les allées du salon de Shanghai pour livrer les premières images et donner les premiers détails.

Maserati reprend globalement les recettes de la Quattroporte sur le segment inférieur en révélant la plus petite Ghibli. A savoir quel est officiellement le gabarit de l’auto, impossible de l’annoncer pour l’heure faute de chiffres.

Petite soeur de la Quattroporte (celle-ci revendique 5,26 m en longueur) elle en reprend très largement l’identité stylistique. Notons cependant quelques nuances comme à travers les feux avant ou un arrière légèrement plus arrondi et sensuel. Sinon on retrouve bien les traits de la limousine en digne petite soeur.

Elle sera proposée avec une gamme de moteurs V6 3l, une boite automatique à 8 vitesses et des versions à propulsion ou transmission intégrale Q4. Histoire de faire du volume, elle accueillera aussi le V6 3,0 l turbo diesel devenant la première Maserati mazout de l’histoire. « Elle est la première berline du « segment E » fabriquée par Maserati alors qu’un nombre croissant d’acheteurs de ce segment cherche à se distinguer par une voiture exclusive et élégante », conclut Maserati. A revoir en détails à l’ouverture du salon de Shanghai. Viendra-t-elle tailler des croupières aux installées BMW Série 5, Audi A6, Mercedes Classe E and co ?

Source et images : Maserati.

8 Réponses

  1. Rallyefan

    Je la trouve plus réussie que la Quattroporte avec ses lignes plus adoucies mais c’est vrai que cet arrière fait un peu bizarre sur cette vue de 3/4 a voir sur d’autres photos ou vidéos
    Quant au V6 TD je pense que c’est avant tout du marketing au même titre que la transmission intégrale Q4 afin d’avoir l’offre la plus complète
    Sans Diesel les ventes de la petite berline Maserati seraient anecdotiques surtout que la concurrence Série 5 GT CLS Passat CC A5 Sportback se vendent quasiment toutes en Diesel
    Il faut voir par cette offre une façon de maintenir Maserati en vie (qui a failli disparaître plusieurs fois) et d’augmenter leur chiffre d’affaires afin de nous proposer peut-être une future LaMaserati ou des versions plus hardcore de la future GranTurismo Et puis il y a toujours le V6 essence sans compter qu’il y aura surement une future Ghibli S

  2. hamer2brazza

    Je ne suis pas vraiment impressionner, il faut reconnaître que la seule façon pour Maserati de s’en sortir c’est de se diversifier et c’est un bon début. Je ne pense pas que Ghibli vienne bousculer le triplette allemande ( serie 5, A6 et classe E) dans le top des berlines premium mais c’est une bonne chose d’avoir plus de choix et pousser peut être les concurrents à faire plus d’efforts commerciaux.

  3. Marc123

    Je pense plutôt que le choix du Diesel n’est pas que marketing. In fine, il va augmenter le volume des ventes donc nous pouvons espérer une augmentation du bénéfice et le réinvestissement de ce dernier en R&D.

    Ce qui permettra à Maserati d’une part, de survivre et de l’autre continuer à nous faire rêver avec des modèles de plus en plus radicaux. Porsche a déjà fait le choix de cette stratégie avec son cayenne :) ça semble payer. Audi intégre du diesel dans sa gamme S avec SQ5 Bi-turbo

Laisser un commentaire