Après un teaser, le lever de voile officiel. Nouvelle venue dans la famille de l’A3, voici donc la version Sedan alias berline ou encore berline compacte quatre portes. Si cette déclinaison sera commercialisée à l’échelon mondial, nul doute que les marchés américain ou chinois plus friands de ce genre de silhouette devraient composer pour le gros des ventes.

 

Comme une cinglante réponse à la CLA, c’est dans une nouvelle version inédite que se révèle cette A3 tricorps, une offre inconnue sur les précédentes générations. Assez compacte vis à vis de la moyenne du genre, cette quatre portes, dont l’empattement est de 2,64 mètres, est longue de 4,46 mètres. L’Audi A3 Berline mesure en largeur 1,80 mètre et donc onze millimètres de plus que l’Audi A3 Sportback, elle reste avec sa hauteur de 1,42 mètre neuf millimètres en dessous de sa sœur. Le volume de coffre est de 425 l.

Assez dynamique dans cette silhouette, elle offre une gamme mécanique connue entre 1,4 l TFSI de 140 ch et 250 Nm (8,4 s pour passer de 0 à 100 km/h, 213 km/h en pointe, 4,7 l/100 km à 109 g/km de CO2), 2,0 l TDI de 150 ch et 320 Nm (8,4 s pour passer de 0 à 100 km/h, 213 km/h en pointe, 4,2 l/100 km à 108 g/km de CO2), 1,8 TFSI de 180 ch et 250 Nm (7,3 s pour passer de 0 à 100 km/h, 232 km/h en pointe, 5,7 l/100 km à 135 g/km de CO2). Classique aussi de préciser que transmission est assurée selon la motorisation par une boîte manuelle à six rapports ou par la S tronic et que toutes les motorisations héritent du Start & Stop.

A noter aussi une version plus énergique : la S3, appelée à être introduite plus tard (et qui illustre ce sujet). Celle-ci est animée par le 2,0 l TFSI de 300 ch et 380 Nm. Cette version qui coiffe la gamme se distingue aussi par les éléments traditionnels à l’image des les modifications apportées sur les pare-chocs la calandre, les prises d’air, les coques de rétros, les bas de caisse et le becquet arrière tout comme le diffuseur et les quatre sorties d’échappement chromées.

Enfin, comme sa cousine à hayon, elle partage les mêmes équipements de sécurité, technologies et équipements divers. En Allemagne et dans de nombreux pays européens, la quatre portes sera chez les concessionnaires dès la fin de l’été. Le ticket d’entrée en Allemagne tournera autour de 25 000 €.

 

Source et images : Audi.

6 Réponses

  1. Jojo

    Superbe ! mais va vraiment falloir qu’Audi face qque chose, l’affiliation avec une A4 est vraiment trop importante, limite de face et de dos impossible de faire la différence :/

  2. gold dracon

    Magnifique -comme d’habitude chez Audi soit dit en passant- surtout pour une « simple » berline.
    Le problème c’est que l’Audi A3 Sportlimousine ressemble à l’A4, qui ressemble à l’A5, qui ressemble à l’A7, qui ressemble à l’A6, qui ressemble à l’A8 …
    il faudrait vraiment que les designers Audi arrivent à innover (Vorsprung durch Technik !) sans dénaturer le moins du monde leurs modèles.
    Les (riches) clients pourraient finir par se lasser …

  3. Japman

    En version S3 elle a une belle plastique !
    Perso moi j’adore les berlines (et non j’ai pas 65 ans !!)
    Mais il est vrai que la ressemblance avec l’A4 est flagrante et la taille réduite me ferait préférer l’A3 !
    Mais j’imagine que le tarif sera pas aussi réduit que la taille ^_^
    Et vivement qu’il sorte la version coupe façon mini A5 et la je craque c sur …

Laisser un commentaire