Aucun SUV à l’horizon, ni de berline grande routière susceptible de concurrencer les BMW Série 5 ou Mercedes Classe E. Cette année pour Genève, Maserati se contente de présenter sur son stand la nouvelle Quattroporte ainsi qu’une déclinaison de sa GranTurismo, la MC Stradale.
Devenue limousine sportive plus que limousine de sport, la Quattroporte se verra proposée en deux versions, V6 (410 ch) ou V8 (530 ch). On sait désormais que celles-ci, toutes deux biturbo, auront respectivement comme appellations SQ4 et GTS et que la première d’entre elles, dotée en série d’une transmission intégrale, sera disponible comme simple propulsion sur certains marchés. La France n’en fait toutefois pas partie pour le moment.
Autre nouveauté du stand italien, la GranTurismo MC Stradale fait aujourd’hui son retour. Avec ses renforts rigides fixés derrière les sièges avant à coque carbone et son V8 de 450 ch, l’ancienne MC avait pour ainsi dire le c*** entre deux chaises. Pas assez svelte et puissante pour être une vraie sportive de circuit, et trop peu pratique pour le grand tourisme. Voilà pourquoi à la demande de sa clientèle, Maserati a cette fois-ci conservé les sièges arrière de la GT qui redevient une véritable 4 places. Habillée d’une teinte grise inédite, l’auto reste par ailleurs toujours ‘limitée’ à 460 ch et ne bénéficie donc pas du nouveau bloc biturbo de la Quattroporte. Pour autant, Maserati n’a pas laissé entendre l’arrivée d’une authentique version hardcore propre au coupé de la marque.

Et restez connectés pour la présentation de la nouvelle supercar Ferrari, attendue en milieu de journée…



Edit : la Ghibli, qui prendra place dans la gamme sous la Quattroporte sera dévoilée au salon de Shanghai qui ouvrira ses portes au public le 21 avril 2013.

 

7 Réponses

  1. yome

    aahah excellent!!
    très réussi plus que la Enzo en son temps…juste une chose ce sont de phare avant de 458 non? économie d’échelle chez Ferrari ou je rêve??

Laisser un commentaire