C’est une actu de tout premier plan en ce moment chez Aston Martin ! Après le lever de voile sur la nouvelle Vanquish, la marque britannique lâche les informations officielles sur la V12 Vantage Roadster, la déclinaison découvrable et décapsulée du coupé. Une bien belle pièce. Une véritable beauté marquant sans nul doute la fin de carrière programmée de la Vantage, le seul coupé de la marque qui ne possédait jusqu’ici pas telle version.Pour commencer ce tour d’horizon, notons d’entrée que le V12 6.0 l est évidemment reconduit fort de 517 ch à 6 500 tr/min pour 570 Nm à 5 750 tr/min. Comptez 4,5 s pour oublier le 0 à 100 km/h et 305 km/h en vitesse de pointe. Par rapport au coupé, le 0 à 100 km/h demande juste trois dixièmes de plus.

Impossible de ne pas préciser la surcharge pondérale de quelques 80 kg par rapport au coupé portant le poids à 1 760 kg. On retrouve aussi les deux modes de conduite entre Sport (accélération plus réactive et sonorité du V12 plus forte) et Normal quand le V12 est jumelé à la boîte manuelle à six rapports. Un vrai plaisir à taquiner cheveux aux vents et chevaux libérés peut-on imaginer…

Impossible de manquer la partie arrière inédite ou encore la nouvelle prise d’air inférieure implantée à l’avant ainsi que les rétros revus. Oui, un séparateur avant en fibre de carbone et diffuseur arrière lui donnent une touche plus exclusive.

De manière assez surprenante, Aston Martin ne livre aucune caractéristique concernant la capote en toile. On peut évidemment noter les spécificités complémentaires quant aux liaisons au sol entre amortissement raffermi, jantes de 19″, pneus Pirelli P Zero Corsa en 235/35 et 295/30.

Aston Martin précise bien que la production sera limitée mais ne la chiffre pas. Ce au contraire d’un ticket d’entrée déjà fixé à 150.000£ sur le marché britannique. A suivre pour plus de détails encore sur une V12  Vantage Roadster se posant comme le chant du cygne de l’actuelle génération de la Vantage.

Source et images : Aston Martin.

Laisser un commentaire