Nous l’avions découvert à l’occasion du salon de Francfort sous le patronyme d’Hemera… Puis le même modèle s’était révélé dans une mouture légèrement remaniée dans les allées du salon de pékin endossant au passage un autre nom et devant Artemis. Visiblement, le premier accueil qui lui a été réservé fut fort appréciable pour les dirigeants britanniques de la maison Eterniti Motors.On apprend ainsi, selon un communiqué de presse livré pr les Anglais, que cinq commandes  fermes ont été passées en marge du salon de Pékin. De quoi pour la marque afficher un sentiment de fierté et déjà tabler sur les autres débouchés pour voir ce Porsche Cayenne préparé séduire plus largement (les USA, le Moyen-Orient et la Russie sont notamment dans le viseur de la marque).

Rappelons donc que l’Artemis n’est finalement autre qu’un Porsche Cayenne recarrossé et préparé, un Cayenne Turbo dont le V8 4.8 l biturbo développe plus de 600 ch pour 750 Nm (plus de 290 m/h en v-max et 4,5 s pour abattre le 0 à 100 km/). Cette préparation se veut aussi plus confortable (100 mm  d’espace aux jambes en plus), plus luxueuse avec force équipements (audio, iPad 2 intégré, etc) et plus raffinée avec différents matériaux entre garnitures, selleries, inserts en bois précieux et fibre de carbone etc.

Pour mémoire, la maison de Londres (qui détaille plus encore l’Artemis sur son site officiel) facture son bébé au ticket d’entrée, conversion effectuée, de quelques 255.000€… A titre indicatif en France, le Porsche Cayenne Turbo s’échange à partir de 122.433€ TTC. A vous de vous faire une opinion…

Source : Eterniti Motors.

7 Réponses

  1. Rallyefan

    Je trouve l’arrière très réussi ressemblant légèrement à la 991 mais l’avant est quant à lui pas très réussi bref un look en demi-teinte et un prix qui passe du simple au double ça fait cher payé même si la puissance est de 600ch et le look unique

Laisser un commentaire