Version qui avait disparu de la gamme avec le précédent changement de génération, la déclinaison GTS du Porsche Cayenne renaît de ses cendres. La philosophie pratiquée par la marque de Zuffenhausen s’inscrit dans celle déjà usité sur la Panamera éponyme à savoir un placement intermédiaire entre deux versions déjà au catalogue. Pour le SUV, on le positionnera alors entre le Cayenne S et le plus puissant de la gamme, le Cayenne Turbo. Entre deux chaises en somme…

Devant visiblement combler un manque dans la gamme (sic), le nouveau Cayenne s’intercale donc entre les S et Turbo. Mais se rapproche quand même clairement plus du S sur le strict plan de la puissance avec un V8 4.8 l (couplé à la boîte Tip-tronic S) développant ici 420 ch… Soit 20 ch de plus que le Cayenne S. Surprenant de ne pas l’avoir placé concrètement à mi-chemin entre les S et Turbo quand ce dernier culmine à 500 ch. Bref, passons.

Le Cayenne GTS se veut donc plus sportif et dynamique affichant des prestations fort intéressantes comme sa vitesse de pointe portée à 261 km/h et ses chronos de 5,7 s (en progression de deux dixièmes par rapport au S) et 13,3 s dans le exercices respectifs du 0 à 100 km/h et 0 à 160 km/h. Porsche promet un châssis optimisé et plus dynamique quand la garde au sol est diminuée de 24 mm (toujours par rapport au S). On note enfin un look très proche du Cayenne Turbo à l’exception de menus détails comme des optiques fumées à l’arrière ou des bas de caisse reprenant la couleur de la carrosserie. Le nouveau Cayenne GTS s’échangera (en Allemagne) contre 90.774 €. A suivre pour le tarif français. A voir aussi si cette version là peut légitimement revendiquer une place spécifique au sein de la gamme…

Source : Porsche.

Une réponse

Laisser un commentaire