Attention, les chiffres peuvent donner le tournis. Mais avant cela, piqure de rappel. Huit cylindres, 4.8 l de cylindrée, une puissance de 550 ch à 6 000 tr/min, 750 Nm (800 Nm avec Overboost) au régime de 2 250 tr/min à 4 500 tr/min ou 3,8 s pour abattre le 0 à 100 km/h et 306 km/h en v-max : voici quelques données pour la Porsche Panamera Turbo S, celle qui coiffe la gamme de la berline allemande. Sauf que préparée par Edo Competition, évidemment la Panamera Turbo S change de sphère…

Et pour parvenir à en offrir clairement plus, le préparateur Edo Competition n’a pas lésiné sur les changements entre nouveaux turbos soufflant plus fort, reprogrammation de l’ECU, filtres à air sport, nouveaux collecteurs et ligne d’échappement (plus légère de 35 kg par rapport à la ligne stock) pour une puissance et un couple maximal augmentant respectivement de 150 ch et 130 Nm.

En clair donc, cette Porsche Panamera Turbo S revendique 700 ch et 880 Nm… Une douceur brute qui efface maintenant le 0 à 100 km/h en 3,5 s, gain de trois dixièmes, pour une vitesse de pointe portée à 340 km/h soit une hausse de 34 km/h par rapport aux chiffres constructeurs…

Edo Competition accompagne ce programme mécanique de menues opérations complémentaires à l’instar de retouches sur la carrosserie comme jupes latérales, diffuseur, aileron arrière en fibre de carbone ou prises d’air. Notons aussi une garde au sol réduite de 35 mm ou une monte en gommes sport et jantes de 22 pouces au niveau des liaisons au sol. Sacré monstre…

Source : Edo Competition.

Laisser un commentaire