La dernière génération de la Mercedes SLK s’offre une préparation assez sympathique en provenance des Allemands de Väth. Entre retouches cosmétiques assez réussies et finalement mineures et hausse subtile de l’agrément mécanique, le programme dévoilé s’affiche séduisant dans son large ensemble.

Nul besoin de dire que Väth ne s’occupe pas du roadster dans son exécution AMG… Non on verra cela plus tard et qui sait avec un programme alors dévoilé par le sorcier de Bottrop alias Brabus.

Pour débuter, place aux modifications esthétiques. Väth la joue modeste en greffant de nouvelles jantes de 20 pouces tout en offrant un spoiler avant en fibre de carbone, un aileron et un diffuseur ou encore, sur le plan technique, une garde au sol diminuée de 20 mm à 30 mm selon le kit choisi. On découvre aussi une ligne d’échappement inspiration AMG tandis que l’habitacle hérite d’un pédalier sport en alu et de tapis de sol frappés du nom du préparateur allemand.

Sur le plan mécanique, la SLK250 voit sa puissance passer à 245 ch (contre 204 ch) et 360 Nm quand la SLK350 voit la puissance du V6 culminer à 330 ch (contre 306 ch) et 390 Nm pour une v-max portée à 270 km/h. Suffisant pour nous offrir au final un programme qui tient très agréablement la route, non ?!

Laisser un commentaire