Ah, une Ferrari Enzo qui mord la poussière ? Non, pire. Plus humide. Récemment, à l’occasion de la Targa Newfoundland (10 au 17 septembre), course sur route fermée de l’autre côté de l’Atlantique, une Ferrari Enzo a connu une fin de spéciale pour le moins particulière. Plouf. Oui, comme on le répète régulièrement : sans maîtrise, la puissance n’est rien. Conclusion complémentaire pour nous tirer un sourire ? Non, une Ferrari Enzo ça ne flotte pas.

Tout allait bien jusqu’ici. Les chronos s’enchaînaient plutôt bien. Oui mais voilà. A un moment donné, Zahir Rana le pilote (et accessoirement propriétaire d’une concession spécialisée dans les véhicules de luxe), n’a pas réussi à contrôler sa Ferrari Enzo.

Sa supercar mal embarquée a rebondi sur une bosse. Suivit un tête à queue. Et là, malheureusement cette portion de route était bordée par l’océan Atlantique. Ce qui devait arriver, arriva. La supercar termina sa course dans l’eau.

Au terme de cette sortie de route en découla donc un joli plongeon. Précisons qu’il ne s’agissait pas d’une Ferrari Enzo standard mais d’une version de 840 ch tirés d’un V12 et préparée par Edo Competition au look singeant la Ferrari FXX. Le coût du plongeon est estimé à 1 million de billets verts. Ci-dessous la vidéo. On note que le pilote Zahir Rana ne semble pas affecté plus que ça…

[youtube id= »http://www.youtube.com/v/qaMkT1Dk6xQ?version=3&hl=fr_FR » width= »600″ height= »350″]

Laisser un commentaire