Déclinaison ultime de la compacte frappée des quatre anneaux, la RS3 marquait à son lancement le renouvellement attendu de la génération de la 3. Prisée de certains préparateurs, la sulfureuse RS3 s’offre un passage par les ateliers du préparateur B&B pour les quitter plus énergique et puissante. De quoi lui permettre encore plus de revendiquer un petit statut de supercar en habit de compacte comme nous l’avions titré lors de notre essai de la RS3.

Si les 340 ch et 450 Nm délivrés de série par le 5 cylindres ne suffisent pas, B&B en promet davantage. Beaucoup plus même quand on découvre le stage ultime. Mais avant cette offre finale, plusieurs niveaux sont déclinés. Le premier permet à la RS3 de voir sa fiche technique passer à 410 ch et 560 Nm quand le deuxième pousse à 425 ch et 580 Nm.

Le troisième niveau n’est pas avare non plus avec 450 ch et 600 Nm. Reste le niveau ultime permettant à la compacte de grimper à 510 ch et 680 Nm ce notamment après la pose d’un turbo inédit soufflant plus fort, d’une reprogrammation et d’une ligne d’échappement sport. B&B de clamer haut et fort que ce stage ultime autorise à la compacte RS3 une v-max de 310 km/h et un 0 à 100 km/h expédié en 3,5s !

Pour la bonne bouche et la tenue, la garde au sol a été rabaissée de 20 mm et des jantes de 19 ou 20 pouces greffées. Comptez sur un montant de 15 950 € pour le stage le plus puissant en terme d’agrément mécanique. Le jeu en vaut-il finalement la chandelle ?!

Laisser un commentaire