Il semble que Jaguar n’a pas uniquement l’intention d’élargir son champ d’action par le bas. On a vu arriver une XF à moteur 4-cylindres diesel, pas bavarde mais frugale, et on attend une berline plus compacte encore, descendante de la X-Type. Toutefois dans le même temps, certains modèles Jaguar se dévergondent et le sigle R-S devrait bientôt donner naissance à une véritable gamme très spéciale. Y aurait-il Porsche en ligne de mire…

Après le coupé XKR-S, on entendait dire de sources officieuses, qu’une déclinaison en serait faite pour le cabriolet XK. Ainsi les rumeurs disaient vrai. Voyez un peu ce qu’a été photographié ces jours-ci sur la Nordschleife, un prototype de XKR-S cabriolet.

L’auto reprend à la lettre les codes stylistiques du coupé XKR-S, qui détonnent certes avec le raffinement propre à la marque. Ici on fait dans le sport, et ça se voit. Capot ajouré, boucliers redessinés, ouïes latérales proéminentes, aile arrière, diffuseur et jantes spécifiques…. La panoplie est la même, les éléments n’étant simplement pas encore peints de la teinte de carrosserie.

Côté moteur et châssis, idem. Le cabriolet est voué à reprendre l’exacte recette appliquée au coupé. Tant mieux. On devrait ainsi avoir droit à un V8 5.0 compressé de 550 ch et 680 Nm, une limiteur de vitesse repoussé à 300 km/h, ou des réglages de suspension (ressorts.amortisseurs) et de différentiel revus. Plus rigides. Plus virils. Enfin, on rappellera que le coupé XKR-S est affiché environ 28 000 € de plus que le modèle XKR. On peut donc s’attendre à une rallonge de cet ordre sur le tarif d’une XKR cabriolet (114 700 €).

On ne sait encore à quel moment sera dévoilé ce cabriolet XKR-S. Le Salon de Francfort devrait être réservé à la présentation du nouveau petit roadster Jaguar. Toutefois, ce nouveau cabrio XK ne devrait pas tarder. Novembre et l Salon de Los Angeles peut-être. À noter enfin que les susdites rumeurs laissaient également entendre l’arrivée prochaine d’une XFR-S… Une peinture de guerre et des appendices un peu plus délicats, et cette super-berline pourra aller, confiante, chatouiller de près les nouvelles M5 et E63 AMG.

Alors, qu’est-ce qu’on dit. Merci qui ?… Merci Tata.


Laisser un commentaire