Parmi les petits constructeurs automobiles britanniques, Farbio et Ginetta s’adressent aux vrais sportifs. Depuis 2010, ces deux-là ne font plus qu’un puisque Ginetta a maintenant racheté Farbio Sports Cars. Ainsi, la gamme des Farbio GTS (GTS, GTS350 et GTS400) est depuis rebadgée Ginetta. L’accord entre les deux entreprises permet toujours aux véhicules anciennement Farbio d’être produits dans leur usine de Bath, et au patron de Farbio, Chris Marsh, de rester responsable de ses équipes.

L’intérêt pour Farbio était de poursuivre ses activités sereinement, de développer son atelier de fibre de carbone (sa spécialité) et de bénéficier de l’expérience de Ginetta en compétition, ou de sa réputation internationale. Quant à Ginetta, cela lui permet d’agrandir son catalogue de véhicules routiers, sans oublier qu’elle a maintenant accès à de beaux ateliers de fibre de carbone.

La Farbio GTS s’appelle donc depuis l’an dernier : Ginetta F400. Elle possède une structure en fibre de carbone et est motorisée par un V6 Ford Duratec associé à une boîte 6. Sa puissance développe de 260 ch à 410 ch dans le cas de la F400 munie d’un compresseur.

Quant à la petite Ginetta G40 née compétitrice (1.8 Ford Zetec, 140 ch minimum, 850 kg), elle a tout récemment été déclinée en Grande-Bretagne en une version routière baptisée G40R, disponible avec le même 1.8 Zetec développant 180, 200, 220 ou 250 ch.

Voilà pour le petit résumé de la nouvelle gamme Ginetta. Une gamme qui devrait bientôt être disponible en France. Non grâce à Marcassus Sport, mais via un autre importateur basé à Montignac, près de Bordeaux, sous la direction de Hugh Dent. Affaire à suivre.

 

Haut de page : Ginetta G40R. Ci-dessous : Ginetta F400.

Laisser un commentaire