En attendant la présentation escomptée de la nouvelle Mercedes SLK55 AMG lors du prochain salon de Francfort (V8 5.5 l de 422 ch et 540 Nm), le sorcier de Bottrop livre sa préparation sur la Mercedes SLK (R172) proposée de série sans le Pack Sport. Si le programme n’arrivera pas à la hauteur des appendices cosmétiques de la prochaine version AMG ou n’offrira pas le même agrément mécanique, il se montre toutefois fort agréable.

Justement pour commencer sur le plan mécanique, on a connu Brabus plus joueur et généreux dans ses préparations moteurs. En effet, pour l’instant, selon les versions du roadster à l’étoile, la hausse de puissance se situe entre 26 ch et 41 ch. Oui, confirmation, nous avons connu Brabus davantage synonyme d’agrément mécanique ! Alors sur ce point les fans attendront bien l’AMG…

Sinon ? Et bien du classique et agréable en provenance du préparateur allemand. On peut apprécier une lèvre de spoiler avant, des jupes latérales, un bouclier arrière avec un diffuseur ou la présence en force de badges Brabus et une nouvelle ligne d’échappement. Le préparateur a greffé des jantes Mono Block à neuf double rayons. Il propose aussi une gamme plus complète de 18 pouces à 20 pouces. Enfin sur le plan technique des ressorts sport sont proposés pour la suspension.

Quant à l’habitacle, un pédalier en alu, des seuils de portes, des tapis de sol, une nouvelle sellerie cuir apparaissent. En option, Brabus propose aussi des inserts en fibre de carbone ou boiseries plus raffinées. Sympathique !


Laisser un commentaire