En matière d’ingénierie fine, le préparateur Carlsson n’a plus à faire ses preuves. Oh que non tant les experts allemands de la société mettent régulièrement au point de coquets programmes avant tout pour des modèles piochés dans le catalogue du constructeur à l’étoile. Ici, Carlsson se penche sur la Mercedes Classe S600 L (type W221) pour lui offrir une sacrée hausse d’agrément mécanique. A savoir si votre chauffeur vous laissera alors le volant ou pas ! Oui ici, conduire ou se faire conduire, telle est la question. Terrible choix. Non en réalité aucune place à l’équivoque : à nous les manettes.

Toujours partant pour garantir une poussée d’hormones, Carlsson continue donc de travailler sur ses fondamentaux. Ici le 12 cylindres biturbo de la longue Mercedes passe au compte rond de 600 ch pour un couple bondissant à 1 024 Nm, couple bloqué à ce stade sûrement pour ne pas torturer la transmission.

En terme de performances, on note évidemment du mieux au chronomètre puisque le 0 à 100 km/h gagne trois dixièmes à 4,3 s alors que la vitesse de pointe passe à 320 km/h, v-max bloquée par l’électronique. Pas mal pour une auto laquelle, devons-nous le rappeler, revendique tout sauf le poids d’une ballerine ! Carlsson annonce aussi un travail au niveau des suspensions et chausse l’auto en 255/35 et 275/30 avec des jantes en alliage léger de 20 pouces.

Sur le plan stylistique, Carlsson interprète de nouveau son pack aérodynamique RS offrant de menus éléments à la Mercedes. On peut ainsi apprécier de nouveaux boucliers ou une lèvre de spoiler avant ainsi que des jupes latérales. Enfin pour mieux voir et être vu, on note la présence de quatre phares supplémentaires tout comme des feux diurnes à LEDs intégrés verticalement.

Quant à l’habitacle il n’est pas en reste avec les classiques contributions appliquées par le préparateur allemand comme un intérieur cuir intégral, la présence du logo Carlsson sur les appuie-tête, des seuils de portes lumineux, un pédalier maison, etc. Sympathique réalisation laquelle cache finalement et agréablement bien son jeu !

Laisser un commentaire