Proposition virile, ambiance sombre, interprétation « mafieuse », bête inquiétante… Choisissez votre proposition préférée pour qualifier cette version de la Mercedes CLS 500 (W219) à mettre au crédit des Allemands de MEC Design. Une certitude, en voilà une auto qui malheureusement ne pourra pas ici aller chatouiller la C63 AMG sur le simple plan de l’agrément mécanique. Dommage pour combiner les deux crédos du genre entre ramage et plumage ou plumage et ramage.

Le kit esthétique décliné par les allemands de MEC Design s’articulent donc uniquement autour de nouveaux éléments et appendices de carrosserie pour rendre encore plus agressives et féroces les lignes de la Mercedes CLS 500.

Au menu, on découvre donc de nouveaux pare-chocs, de nouveaux feux antibrouillard, des LEDS ainsi que des jupes latérales inédites ou de nouvelles coques de rétroviseur.

Afin de mieux faire chanter le moulin, MEC Design greffe aussi une ligne d’échappement sport en acier inoxydable composée de quatre sorties pour libérer les vocalises du V8 biturbo de 408 ch.

Un diffuseur en fibre de carbone, un béquet et nouvelle grille sont aussi du programme. Enfin, la bête adopte des jantes de 20 pouces, ici des Full Mecxtreme III Matt Finition, et est chaussée en caoutchoucs de 285/25.

Enfin, pour la touche finale du look, cette CLS 500 reçoit une livrée de carrosserie ton noir mat métallisé. A bord ? Un volant sport, des inserts en fibre de carbone, nouvelle sellerie cuir/Alcantara et des tapis de sol griffés du nom du préparateur. Alors cette version : méchamment agressive ou trop caricaturale ?

Laisser un commentaire