C’est le dimanche 26 juin que s’est déroulée la plus célèbre des courses de côte, la Pikes Peak International Hill Climb. L’ascension de la montagne du Colorado a réuni une multitude de véhicules (historiques, motos, quads, et de nombreuses autres catégories), tous happés par le frisson de défier une falaise de 600 m en espérant ne pas être happés par la falaise elle-même. Cette année comme à chaque fois, au sein de la catégorie ‘Unlimited’, plusieurs équipes ont visé le record de la montée établi à 10’01 »408 par Nobuhiro Tajima (ancien patron de Suzuki Sport et grand compétiteur) sur Suzuki XL7 en 2007. Et comme chaque année depuis 2007, Nobuhiro Tajima était de la partie avec Suzuki afin d’espérer battre son propre record. Autre objectif depuis 2007, passer sous la barre des 10 min.

C’est désormais chose faite. À force de tentatives et d’acharnement, ‘Monster’ Nobuhiro Tajima a atteint son but, si ce ne sont les nuages. L’homme était à la fois le plus rapide, le nouveau recordman de la montée, et le vétéran de l’épreuve (il a participé à son premier Pikes Peak en 1988…). C’est au volant de sa Suzuki Monster Sport SX4 Hill Climb Special motorisée par un V6 (Monster Special) 3.1 litres biturbo de plus de 910 ch que celui qui pourrait être le grand-père de certains d’entre vous par le nombre des années a décoché un temps de 9 min 51.278 sec !

À noter par ailleurs la très belle performance de Dacia (1ère participation) et notre pilote français Jean-Philippe Dayraut qui terminent à la troisième place toutes catégories confondues avec un temps de 10 min 17.707 sec.

On a droit à une vidéo retraçant l’exploit de Nobuhiro Tajima d’autant qu’il était cette année sponsorisé par GoPro ; à voir ci-dessous. Puis, on ne résiste à vous (re-re)diffuser le film de Jean Louis Mourey datant de 1989, Climb Dance, avec en vedettes la Peugeot 405 T16 et Ari Vatanen.

5 Réponses

  1. BoB

    Fantastique magnifique, énorme que dire d’autres. Ces protos de Peaks sont quasi des groupe B des temps modernes (d’ailleurs à la fin des 80’s si Peugeot et Audi sont venus c’est pour « recycler » leurs bête ayant pu courir dans celui-ci pour cause de disparition). Qu’il nous change jamais cela dans l’avenir avec un règlement stupide(je crois que ça risque pas trop d’arriver dans cette course, ça va). C’est trop rare maintenant de voir des monstres avec une puissance tel, qu’elle ne passe pas au sol correctement. C’est une vrai source de bonheur personnel cette classe unlimited. Des véhicules d’Homme (sans aucun machisme la majuscule le prouve) qui se pilote dans les tripes un peu à l’ancienne, j’adore.
    Merci a Speedfans d’avoir mis cette vidéo, je ne l’avais pas trouver ailleurs. Celle de Mourey avec Vatanen est un grand classique, mais je peut m’empêcher de regarder, tellement déjà à l’époque l’exploit est grand, et le danger omniprésent.
    Seule petit critique sur la perf’ de Monster (il mérite vraiment ce surnom) pour toute son « œuvre » si on puits dire, sa performance du seuil fatidique des 10 minutes est du à son génial pilotage et à l’évolution de son proto’ depuis 4 ans (de tout ces protos depuis un bail) mais pas aussi parce que au fur et à mesure tout et godronner (ce que je trouve dommage pour le spectacle, mais c’est mieux pour la sécurité sans conteste).
    Petit mot sur la prestation de Dayrault et de Dacia avec le Duster no limit. Joli pour un premier coup d’essai (et presque de maitre podium et aucune casse mécanique, chapeau) mais à 17 secondes du vainqueur!!!

Laisser un commentaire