On le savait, peu à peu l’arrivée du nouveau bloc 5.5 biturbo signé AMG allait balayer le brillant V8 6.2 atmosphérique. S’il demeure au programme sous le capot de la C63 récemment corrigée, le musculeux et rageur moteur non suralimenté vit ses derniers moments sous celui de la grande routière, Classe E.
Le calibre M157 à double turbo viendra ainsi lui succéder dans les mois à venir, c’est officiellement officiel. Toujours badgée 63 AMG malgré les cubes, la plus redoutable des Classe E restera perchée, très haut, à 525 ch. Même puissance maxi qu’auparavant, mais à un régime inférieur, de 5 250 tr/min et non plus 6 800 tr. Plus important est l’apparition du couple maxi de 700 Nm, qui interviendra dès 1 750 tr/min contre 630 Nm à 5 200 tr/min précédemment.
La configuration de l’ensemble moteur/boîte s’avère être parfaitement identique à celle apparue sur le nouveau CLS63 AMG. Ainsi le bloc biturbo s’attèle là encore à l’excellente MCT-7. Et il pourra satisfaire les plus insatiables grâce à un Pack Performance optionnel. Celui-là alourdira la tâche des gommes du derrière, tout comme la note : 557 ch et 800 Nm contre une rallonge de 8 500 € sur un tarif encore non indiqué (124 000 € pour le modèle sortant, à partir de).

Résultat, hormis le plein d’émotions et l’éventuel nuage de fumée, Mercedes annonce un 0 à 100 km/h de 4,5 sec et 250 km/h en pointe. Pas de changement. En revanche, la consommation moyenne normalisée est indiquée en baisse, de 22 % ! Ce qui ne l’empêchera sans doute pas de se montrer vorace en usage intensif ; comprenez courant. Quant aux 32 ch et 100 Nm supplémentaires du Pack bien nommé (dont l’ingrédient principal tient en l’augmentation de la pression de turbocompression), il permettra de gagner 1 dixième au 0 à 100. Dans ce cas, le limiteur de vitesse sera également revu, permettant désormais de croiser jusqu’à 300 km/h de l’autre côté du Rhin.
Côté liaisons au sol et parmi les quelques évolutions annexes, on pourra ensuite citer l’installation d’une nouvelle direction électromécanique AMG que l’on nous prédit plus directe alors que l’actuelle s’avère déjà très réussie, ou bien une voie élargit de 56 mm puis un carrossage négatif en hausse à l’avant, afon d’augmenter le grip en phase d’attaque.
Ce nouveau modèle E63 AMG à V8 biturbo devrait arriver en concession à l’automne 2011. Plus vigoureux à mi-régime, il pourrait s’avérer un peu moins enivrant, si l’on aime faire la fine bouche.

Petit indice : sur les flancs s’inscrit désormais la légende ‘V8 biturbo’ et non plus ‘6.3 AMG’.


Laisser un commentaire