De l’autre côté des Alpes, Novitec bichonne d’un côté les modèles frappés du trident de Maserati quand la division Novitec Rosso dispense son savoir-faire sur les modèles au cheval cabré. C’est donc tout naturellement à Novitec Rosso que revient cette préparation assez terrifiante sur la 599 GTO. Nom de code du monstre : Ferrari 599 GTO 888. Non pas 666 comme une préparation infernale mais bien 888…

 

Oui, ici le V12 se voit méchamment gavé par deux compresseurs soufflant à 0,45 bars. La puissance passe donc de 670 ch à, oui gagné, 888 ch pour une valeur de couple de 812 Nm. La 599 GTO se dévergonde donc et revendique des performances de tout premier plan. Elle atteint 100 km/h en 3,2 s et demande 9,1 s pour afficher 200 km/h au compteur soit, sur cet exercice, un gain assez intéressant de sept dixièmes. Quant à la vitesse de pointe, elle culmine désormais à 340 km/h contre les 335 km/h au compteur d’une GTO stock.

 

 

Précisons quand même que ces deux compresseurs ne sont pas les seuls changements puisque Novitec Rosso passe aussi par la case filtre à air sport, intercooler, ligne d’échappement avec 4 sorties de 90 mm ou injecteurs pour une admission cuisinée aux petits oignons.

 

Enfin sur le plan du style, les plus anciens ou les plus férus de l’histoire de la firme d’Enzo ont immédiatement fait le lien entre le passé et cette version. Oui, la livrée mêlant ton argent et bandes jaunes se veut comme un clin d’oeil revendiqué aux couleurs de la 250 GTO vainqueur du Tour de France 1964. 888 ch dans cette GTO : client du genre ?!

Laisser un commentaire