La remplaçante de la démoniaque Veyron se profile à l’horizon de manière quasi officielle comme le rapporte une brève publiée par la très sérieuse agence de presse Bloomberg. Le directoire du constructeur aurait finalement donné son aval pour la production puis la commercialisation de cette super limousine HDG et ce à l’horizon 2013/2014. La Bugatti Galibier de série ne devrait cependant pas remplacer dans le cœur des amoureux de Molsheim le monstre Veyron. Non, on ne se substitue pas ainsi à cette supercar de l’extrême dont la Super Sport fut la dernière itération aussi majestueuse que démoniaque.

 

De cette Veyron justement, la Galibier en reprendra la colossal bloc W16. Oubliez cependant les 1001 ch puisque la puissance devrait se cantonner aux alentours des 800 ch à 900 ch. Suffisant cependant pour faire de cette berline alsacienne, un ORNI roulant dans le paysage international. Oui, une berline HDG de 900 ch…

 

Pour mémoire, son architecture de base rappelle la forme torpille du Type 35,
déjà revisitée avec la Veyron, tout en la redéfinissant. Avec sa grille de calandre typique Bugatti, ses phares LED ronds hors du commun et la carrosserie profilée sur toute la longueur du véhicule
(critère d’identification de la marque à l’époque de Jean Bugatti et de la type 57S), la Galibier
transporte la tradition Bugatti dans notre monde moderne.

 

Transmission intégrale, freins en céramique ou suspension spécialement développés pour cette automobile devraient garantir, malgré les dimensions imposantes de cette limousine, des performances impressionnantes en termes de maniabilité et de sécurité. Mais de tout ceci il ne saura donc être question que dans trois à quatre ans. Le temps de boucler la production de la Veyron Grand Sport et de la Super Sport. De quoi aussi commencer à mettre des euros de côté pour une Galibier de série dont le prix de vente devrait tout juste se situer sous la barre symbolique du million d’euros. Alors injure à Bugatti cette Galibier ou clin d’œil au passé conjugué au présent ?

Laisser un commentaire