Toujours aussi Kurt, toujours plus coupleux, toujours plus puissant. Toujours. C’est ce qu’on peut décemment espérer du nouveau SLK AMG. Un roadster attendu d’ici la fin de cette année 2011, et qui pourrait bien troquer son ancien V8 5.5 atmosphérique de 360 ch et 510 Nm contre le nouveau bloc AMG, V8 5.5 biturbo. Dont la puissance reste à négocier. Certains s’autorisent un nombre : 450, en chevaux. Ce serait un renfort de 90 têtes tandis que le couple (qui atteint 800 Nm dès 2 000 tr/min dans le plus puissant CLS63) pourrait encore grimper, proche des 600 Nm. Dans un roadster aussi court mû par ses petites pattes arrière, les aides électroniques n’auront aucun droit à l’erreur. Espérons simplement qu’elles aient le droit de se faire discrètes.
D’autant que l’on pourrait également avoir bonne surprise d’une réduction des masses. On parle dans ce cas de 90 kg de moins environ face au modèle sortant, ce qui nous emmènerait largement en dessous des 1 500 kg. Bienfait pour les consommations et le comportement.
Ensuite, le bloc pourrait logiquement s’accoupler à la MCT-7, tandis qu’on peut imaginer l’implantation du système baptisé Torque Vectoring Brakes – apparu sur le nouveau SLK. En phase critique, dans une courbe, ce système applique un freinage sélectif sur la roue arrière intérieure au virage afin de stabiliser l’auto, et permettre au conducteur de garder le contrôle puis d’aborder le virage avec précision, dit le texte.
Actuellement en cours de mise au point, ce SLK AMG devrait ainsi débarquer avant la fin de l’année 2011.

Laisser un commentaire